Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ophtalmoplégie internucléaire antérieure aiguë (OINA) du sujet jeune révélant un infarctus cérébral - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.049 
Marie Subréville , Sébastien Gazzola, Morgane Faivre D’arcier, Nicolas Huiban, Arnaud Dagain, Anthony Faivre, Madani Ouologuem
 Neurologie, hôpital d’instruction des armées, Sainte-Anne, Toulon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’OINA est liée au dysfonctionnement du faisceau longitudinal médian classiquement provoquée chez le sujet jeune par la sclérose en plaques (SEP). Nous rapportons le cas d’une OINA trompeuse d’étiologie vasculaire.

Observation

Un patient de 39 ans consulta pour une diplopie binoculaire horizontale apparue au réveil. Il était à haut risque vasculaire, puisque tabagique actif et suivi depuis plusieurs années pour une athéromatose aortique juvénile dans un contexte d’hypercholestéromie familiale sévère. Il consommait régulièrement des aphrodisiaques vasoconstricteurs d’origine incertaine. L’examen clinique objectiva une OINA gauche isolée. L’IRM cérébrale montra une lésion ischémique punctiforme de la calotte pédonculaire gauche, du faisceau longitudinal médian, sans occlusion vasculaire. L’enquête étiologique identifia une sténose athéromatose à 40 % du tronc basilaire sans lésion angéitique, ni cardiopathie emboligène, maladie auto-immune ou thrombophilie. Une hypertension artérielle essentielle juvénile méconnue fut dépistée. L’évolution neurologique fut favorable en quelques jours et une prévention secondaire par antiagrégant plaquettaire, statine et anti-hypertenseur fut instaurée.

Discussion

Près de ¾ des patients atteints de SEP présentent des troubles du tronc cérébral et particulièrement l’OINA qui est un mode d’entrée classique. Si dans 95 % des cas, la survenue d’une OINA du jeune évoque une cause inflammatoire, un infarctus cérébral doit être aussi évoqué notamment les causes toxiques et l’athérome juvénile dont l’incidence ne cesse d’augmenter.

Conclusion

Une OINA du jeune n’est pas forcément synonyme de SEP et peut également ressortir d’une cause vasculaire. Face à une OINA, une IRM cérébrale doit donc être en urgence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Jeune, Ophtalmoplégie, AVC


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S55 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’importance du neurologue aux urgences ophtalmologiques, l’expérience de la Fondation Adolphe de Rothschild
  • Manon Philibert, Samuel Bidot, Catherine Vignal-Clermont
| Article suivant Article suivant
  • Neuropapillite brucellienne : à propos d’un cas
  • Ikram Zakia Bourmani, Salima Bessas, Anissa Bayou, Sihem Abdelhak, Sofiane Agchariou, Louiza Saib, Farida Ysmail dahlouk, Saliha Kharchi, Azedine Zemmoura, Sarah Houchi, Hakim Deba

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.