Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Déficits de cognition sociale, troubles psycho-comportementaux et exécutifs dans la maladie de Huntington - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.054 
Lydie Lim 1, , Christophe Verny 1, Marie Caillaud 2, Mary Guillou 3, Daphné Tessereau-Barbot 3, Philippe Allain 4
1 Neurologie, CHU d’Angers, Angers 
2 Centre cyceron caen, laboratoire de psychologie des Pays de la Loire (LPPL), EA 4638, Angers 
3 Neuropsychologie, CHU d’Angers, Angers 
4 Université, laboratoire de psychologie des Pays de la Loire (LPPL), EA 4638, Angers 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Notre travail s’intéresse aux domaines de la cognition sociale, des fonctions cognitives globales et exécutives et du comportement chez des sujets atteints de maladie de Huntington (MH)

Objectifs

Notre objectif est d’identifier les déficits des patients dans ces différents domaines et d’étudier les relations qu’ils entretiennent.

Patients et méthodes

Dix sujets MH, 7 sujets présymptomatiques, et 9 sujets contrôles ont réalisé une évaluation neuropsychologique dans ces 3 domaines. La Théorie de l’Esprit (TdE) était évaluée par la TOM-15, le MASC, le test de Pierre et Marie, et le test des regards. La batterie de visages de l’ADFES était utilisée pour la reconnaissance des émotions. Nous avons réalisé l’évaluation neurologique et des fonctions exécutives à l’aide des tests de l’UHDRS. Des questionnaires psycho-comportementaux étaient complétés.

Résultats

Les sujets MH avaient de moins bonnes performances dans l’ensemble des tests en comparaison aux groupes présymptomatiques et contrôle. Les sujets présymptomatiques étaient plus déficitaires que les sujets contrôles dans la tâche de Pierre et Marie uniquement. Les scores psycho-comportementaux n’étaient pas significativement différents entre les 3 groupes. Nous avons relevé des corrélations entre les déficits de cognition sociale, la sévérité de la maladie et certaines fonctions exécutives.

Discussion

Nous avons mis en évidence une atteinte conjointe de cognition sociale et des fonctions exécutives chez des patients atteints de MH à des stades précoces de la maladie et, dans une moindre mesure, chez des sujets porteurs asymptomatiques.

Conclusion

Les déficits de cognition sociale pourraient servir de biomarqueurs dans l’évolution de MH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Troubles psycho-comportementaux, Cognition sociale, Maladie de Huntington


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S57 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteinte de la catégorisation dans la DFT, la PSP et la maladie d’Alzheimer
  • Béatrice Garcin, Emmanuelle Volle, Aurélie Funkiewiez, Bruno Dubois, Richard Levy
| Article suivant Article suivant
  • Adaptation et validation de la dénomination orale d’images 80 chez la population tunisienne
  • Nadia Bouattour, Nouha Farhat, Mariem Dammak, Chokri Mhiri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.