Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluer la cognition sociale au cours de conversations avec des humains virtuels dans le traumatisme crânien - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.061 
Emmanuelle Taché 1, , François Viallet 2, Maud Champagne-Lavau 1
1 Laboratoire parole et langage, CNRS, Aix-Marseille université, Aix-en-Provence, France 
2 Neurologie, centre hospitalier du Pays d’Aix, Aix-en-Provence, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La cognition sociale (attribution d’états mentaux et d’émotions à autrui), qui est souvent perturbée suite à un traumatisme crânien (TC), n’est pratiquement jamais évaluée en situation d’interaction sociale au sein de cette population.

Objectifs

Notre objectif est d’évaluer la théorie de l’esprit (attribution d’intentions et de croyances à autrui) et l’identification des émotions en mettant le participant dans une situation de conversation sociale.

Patients et méthodes

Nous avons construit une tâche novatrice permettant à 20 participants ayant eu un TC et 20 participants contrôles sains d’avoir des conversations audio-visuelles avec 2 humains virtuels (HV) sur ordinateur. Les HVs manifestaient des émotions, faisaient des remarques ironiques et posaient des questions nécessitant d’inférer des croyances ou connaissances à autrui. L’analyse du discours des participants a permis d’évaluer ce qu’ils ont été capables d’attribuer comme états mentaux à l’HV dans la conversation.

Résultats

Les résultats montrent un effet principal du groupe (F(1,38) =53,426, p<0,0001), les participants TC ayant de moins bonnes performances que les participants contrôles. Les résultats mettent en évidence un effet principal du domaine de la cognition sociale évalué (3 domaines : émotions, ironie et connaissances/croyances) (F(2,76) =17,795, p<0,0001). Quel que soit le groupe, les émotions sont moins bien attribuées que l’ironie (p<0,0001) et les connaissances/croyances (p=0,001)). On ne trouve pas d’effet d’interaction.

Discussion

Cette tâche a permis de mettre en évidence des troubles dans tous les aspects de la cognition sociale évalués chez les personnes ayant subi un TC, ces difficultés étant visibles lors d’interactions sociales portant sur des thèmes de la vie courante.

Conclusion

Les troubles de la cognition sociale chez les TC constatés en situation de communication peuvent perturber leurs interactions sociales, ce qui souligne l’importance de leur évaluation et de leur prise en charge dans la pratique clinique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Interactions sociales, Traumatisme crânien, Cognition sociale


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S60 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude comparative du profil cognitif dans la maladie à corps de Lewy et la maladie d’Alzheimer prodromales
  • Kemp Jennifer, Nathalie Philippi, Clélie Phillipps, Catherine Demuynck, Albasser Timothée, Benjamin Cretin, Fréderic Blanc
| Article suivant Article suivant
  • Prévalence de la dépression et de l’anxiété chez les victimes d’accident vasculaire cérébral à Cotonou
  • Herman Azanmasso, J. Hounmenou Gloria, Kyal Nada, Moigny Yvette, Etienne Alagnidé, Toussaint G. Kpadonou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.