Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« Tapping GeSTWoM » : une approche de la mémoire à court terme et de travail gestuelle - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.064 
Isabelle Berger 1, , Eric Laurent 2, Gregory Tio 3, Eloi Magnin 3
1 Neurologie, centre hospitalier Annecy, Genevois, Annecy, France 
2 Psychologie cognitive, université de Franche-Comté, Besançon, France 
3 Neurologie, CHRU de Besançon, Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les modèles de mémoire à court terme (MCT) et de travail (MT) ne rendent pas compte du traitement des gestes non signifiants. L’existence d’une composante indépendante, ayant les mêmes caractéristiques que la boucle phonologique de Baddeley, est suggérée.

Objectifs

Il n’existe aucun test simple évaluant cette fonction. L’objectif du travail était de mieux la comprendre et de développer une tâche simple pour évaluer l’empan gestuel.

Patients et méthodes

Cette tâche a été créée à l’image des empans auditivo-verbaux (AV) et visuo-spatiaux (VS), puis évaluée chez 60 volontaires sains. Elle impliquait la reproduction de vidéos présentant des séquences de tapotements des doigts de longueur croissante. Elle comprenait neuf sous-tests : des tests d’empans endroits, envers, monomanuels, bimanuels, et avec suppression de la répétition articulatoire subvocale et/ou gestuelle. Les résultats obtenus étaient comparés et corrélés à ceux des deux autres empans.

Résultats

Ils mettaient en évidence une corrélation des empans monomanuels endroits avec les empans AV et VS endroits. Il n’y avait pas de différence significative entre les empans main droite et main gauche. Les empans gestuels n’avaient des corrélations que modérées avec les autres empans. La suppression de la répétition gestuelle avait un effet significatif sur l’empan gestuel, contrairement à la suppression de la répétition articulatoire subvocale ou à la double suppression.

Discussion

Ces résultats sont en faveur d’une évaluation de la MCT par les sous-tests monomanuels endroits, et de la MT par les sous-tests monomanuels envers. Ils suggèrent l’absence de latéralisation hémisphérique du processus, ainsi que l’existence d’un module de traitement du geste non iconique partiellement spécifique, présentant des similitudes avec la boucle phonologique, dont un module de répétition spécifique.

Conclusion

Ce travail apporte des éléments de compréhension sur le fonctionnement de la mémoire gestuelle. Cette tâche a également l’avantage de mimer des processus écologiques de « tapping », et pourrait permettre d’adapter les techniques de rééducation en clinique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Empan, Geste, Mémoire de travail


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S61-S62 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Troubles cognitifs dans le Neuro-Behcet : étude cas témoins
  • Farida Mostefaoui, Soreya Belarbi, Mohamed Islam Kediha, Nourredine Smail, Meriem Tazir
| Article suivant Article suivant
  • Étude comparative des troubles cognitifs insulaires dans la maladie à corps de Lewy et la maladie d’Alzheimer débutantes
  • Nathalie Philippi, Morgane Constans-Erb, Emmanuelle Ehrhard, Laetitia Monjoin, Timothée Albasser, Jennifer Kemp, Fréderic Blanc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.