Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le jugement d’oubli dans la maladie d’Alzheimer - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.066 
Julie Bertrand 1, , Chris Moulin 2, Olivier Rouaud 3, Sophie Guillemin 3, Céline Souchay 2, Yannick Bejot 4
1 Centre d’épidémiologie de populations et de santé publique de bourgogne, université de Bourgogne, Dijon, France 
2 Laboratoire de psychologie et neurocognition, université Grenoble Alpes, Saint-Martin-d’Hères, France 
3 Centre mémoire ressources et recherches, CHU le Bocage, Dijon, France 
4 Neurologie, CHU de Dijon, Dijon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Avez-vous déjà eu l’impression d’oublier quelque chose ? Le sentiment d’oubli est très commun dans la vie quotidienne mais a été très peu étudié expérimentalement.

Objectifs

L’objectif de cette étude est d’évaluer les jugements d’oubli sur des tâches de mémoire sémantique et épisodique dans le vieillissement normal et dans la maladie d’Alzheimer.

Patients et méthodes

Cinquante jeunes adultes, 35 personnes âgées et 33 patients Alzheimer ont été testés. Les participants effectuaient soit des jugements d’oubli, soit des jugements de rappel sur 2 tâches de mémoire. Pour la tâche de mémoire sémantique, les participants devaient rappeler toutes les régions de France et devaient ensuite estimer le nombre de régions qu’ils pensaient avoir oublié ou rappelé. Pour la tâche de mémoire épisodique, la même procédure était employée avec une liste de 22 mots.

Résultats

Les résultats montrent que les jeunes adultes et les personnes âgées sont plus imprécis dans les jugements d’oubli que dans les jugements de rappel sur les deux tâches de mémoire. Dans la maladie d’Alzheimer, les précisions des jugements varient selon la mémoire sollicitée. Sur la tâche de mémoire sémantique, les patients sont aussi précis pour les jugements de rappel que pour les jugements d’oubli. En mémoire épisodique, seuls les jugements de rappel sont précis.

Discussion

Les résultats montrent qu’il est plus difficile d’estimer l’oubli que le rappel. Juger l’oubli est plus complexe et nécessite de passer par un jugement de rappel (prise en compte du nombre de mots rappelés - le nombre total de mots présentés), mais l’inverse n’est pas nécessaire. Ce raisonnement peut donc expliquer le manque de précision des participants pour évaluer l’oubli.

Conclusion

Ces résultats montrent qu’il est possible de mesurer l’oubli de manière expérimentale et que les patients présentent un pattern de résultats différents en fonction de la mémoire sollicitée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Méta mémoire, Mémoire, Maladie d’Alzheimer


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S62 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude comparative des troubles cognitifs insulaires dans la maladie à corps de Lewy et la maladie d’Alzheimer débutantes
  • Nathalie Philippi, Morgane Constans-Erb, Emmanuelle Ehrhard, Laetitia Monjoin, Timothée Albasser, Jennifer Kemp, Fréderic Blanc
| Article suivant Article suivant
  • Normalisation du Rey Dot Counting Test (DCT) en population clinique francophone
  • Rekha Barthelemy, Bruno Lenne, Patrick Hautecoeur, Pascal Antoine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.