Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une neuromyosite avec hépatite compliquant une infection à CMV chez un sujet immunocompétent - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.072 
Jawad Oumerzouk , Abida Nabil, Raggabi Amine, Bourazza Ahmed
 Neurologie, hôpital militaire d’instruction Mohamed V, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les manifestations neurologiques de l’infection par le cytomégalovirus (CMV) sont potentiellement graves et polymorphes.

Observation

Un homme de 40 ans, ayant présenté une impotence fonctionnelle des 4 membres d’évolution ascendante avec myalgies, d’installation subaiguë. L’examen clinique a objectivé une tétraparésie flasque aréflexique prédominant au niveau de la proximalité avec un syndrome myogène. L’électromyogramme a montré une polyradiculonévrite motrice démyélinisante et le bilan biologique a révélé une atteinte musculaire avec cytolyse hépatique. Le patient a été traité initialement par corticothérapie et immunoglobulines intraveineuses, puis par immunosuppresseurs vu la sévérité de l’atteinte. L’évolution clinco-biologique était favorable, sans rechutes.

Discussion

L’incidence des manifestations neurologiques de l’infection par le CMV est très faible chez l’adulte sain, et sont dominées par les atteintes neurologiques périphériques. Le mécanisme immunitaire paraît le plus incriminé, nécessitant un traitement immunomodulateur et parfois immunosuppresseur. Le traitement antiviral est réservé aux cas difficiles, où le mécanisme direct ne peut être écarté.

Conclusion

Le pronostic de l’atteinte neurologique au cours de l’infection à CMV dépend du statut immunitaire du patient, de la précocité du diagnostic et de la rapidité du traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cytomégalovirus, Myosite, Polyradiculonévrite


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S65 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome des antisynthétases une cause rare de myopathies inflammatoires
  • Zohour Kasmy, Nawal Sahel, Adil Rkiouak, Hammi Salah, El Kassimi Ilyas, Khalid Ennibi, Jilali Chaari
| Article suivant Article suivant
  • Polyradiculonévrite chronique révélant un plasmocytome solitaire de l’os iliaque droit
  • Jawad Oumerzouk, Abida Nabil, Raggabi Amine, Bourazza Ahmed

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.