Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La myosite à inclusions sporadique : une maladie inflammatoire ou dégénérative ? Intérêt de l’étude de la nécrose musculaire - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.098 
Giulia Naim 1, , Maëlle Guyot 2, Nicolas Elie 2, Jean-Jacques Parienti 3, Olivier Boyer 4, Françoise Chapon 5, Jean-Philippe Simon 5
1 Université normandie, unicaen, Caen, laboratoire Comete, U1075, Caen, France 
2 Université Caen normandie, plateforme CMA bio3, Caen, France 
3 Service de biostatistiques, recherche clinique, CHU de Caen, avenue de la Côte de Nacre, Caen, France 
4 Université normandie, unirouen, physiopathologie, biothérapies des maladies inflammatoires et auto-immunes, Inserm U905, Rouen, France 
5 Service d’anatomopathologie, CHU de Caen, avenue de la Côte de Nacre, Caen, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La myosite à inclusions sporadique (sIBM) est une pathologie rare mais la plus fréquente des myopathies après 50ans. Elle appartient aux myopathies inflammatoires idiopathiques mais résiste aux immunosuppresseurs et comporte des lésions histologiques dégénératives.

Objectifs

Évaluer l’intérêt de l’étude de la nécrose musculaire comme marqueur physiopathologique pouvant apporter des éléments en faveur d’une origine inflammatoire ou dégénérative de cette affection.

Patients et méthodes

L’étude est rétrospective et monocentrique. Les patients atteints de sIBM respectant les critères ENMC 2011 ont été inclus et ont été comparés à deux groupes contrôles atteints de myopathies génétiques (MG) et de myopathies inflammatoires idiopathiques (MII) hors sIBM. L’analyse principale repose sur la quantification et la topographie de la nécrose musculaire. Les données cliniques, biologiques et histologiques ont également été comparées.

Résultats

Le nombre de fibres en nécrose est faible. Le taux de nécrose moyen était significativement moindre dans le groupe MG (0,5‰) par rapport au groupe sIBM (8‰). Il n’existait pas de différence significative entre les groupes sIBM et MII (7‰). L’analyse de la topographie de la nécrose n’a pas montré de différence significative entre les groupes. La répartition des fibres en nécrose est équilibrée entre localisation centrale et périphérique.

Discussion

La délimitation initiale des fibres à l’aide de notre logiciel a permis une meilleure détection des fibres nécrotiques. La dispersion des taux de nécrose dans le groupe MII pourrait expliquer l’absence de signification statistique. En comparant les sIBM à des MII connues pour avoir une répartition périfasciculaire de la nécrose, la différence topographique pourrait devenir significative.

Conclusion

La nécrose ne semble pas être un élément déterminant dans l’étude physiopathologique des myosites à inclusions sporadiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nécrose, Physiopathologie, Myosite à inclusions sporadique


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S75 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’éducation thérapeutique répond à un besoin pour le patient atteint d’une neuropathie périphérique inflammatoire chronique
  • Fabienne Pelé, Jean-Philippe Plançon, Magali Roure, Charlotte Van Hespen, Anne-Laure Ramelli, Laëtitia Capelli, Alain Créange
| Article suivant Article suivant
  • Myopathies nécrosantes auto-immunes avec anticorps anti-HMGCR : présentations atypiques
  • Antoine Briantais, Benjamin De Sainte Marie, Nathalie Bardin, André Maues De Paula, Shahram Attarian, Nicolas Schleinitz, Emmanuelle Salort-Campana

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.