Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude clinique et évolutive dans une population tunisienne - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.107 
Imen Kacem, Youssef Sidhom , Amina Nasri, Amina Gargouri, Riadh Gouider
 Service de neurologie, ur12sp21, CHU de Razi, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) est une pathologie neurodégénérative rare, caractérisée par une atteinte des neurones moteurs centraux et périphériques. Peu de séries africaines se sont intéressées à ce sujet.

Objectifs

Décrire les caractéristiques phénotypiques cliniques et évolutives des patients présentant une SLA dans une série tunisienne.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude descriptive prospective, réalisée au service de neurologie de l’hôpital Razi, Tunisie, sur une période de 13ans (juin 2002–novembre 2016) incluant tous les patients ayant une SLA définie selon les critères d’ESCORIAL révisés. Les données cliniques, évolutives et thérapeutiques ont été recueillies.

Résultats

Nous avons inclus 130 patients, l’âge moyen était de 56,2ans, l’âge moyen de début était de 53,1ans, le délai diagnostique moyen était de 3ans, un début spinal a inauguré le tableau dans 76 % des cas, des formes juvéniles étaient retrouvées dans 7,6 %. Le score ALSFRS moyen initial était de 39,2. Au total, 49,5 % des patients étaient sous Riluzole, 7,6 % des patients avaient recours à la ventilation non invasive. La survie moyenne était de 4,2ans.

Discussion

Dans notre série caractérisée par un délai diagnostique assez long, une fréquence élevée du début spinal et des formes juvéniles et une survie moyenne plus longue. Ces éléments sont considérés de bon pronostic. Toutefois nous n’avons pas relevé de différences significatives par rapport aux autres études quant à l’âge de début, le sex-ratio et la fréquence des formes familiales.

Conclusion

Notre étude a permis de relever certaines caractéristiques de la SLA dans la population tunisienne. Des études multicentriques sont nécessaires pour une meilleure caractérisation phénotypique de la SLA en Afrique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Afrique, Phénotype clinique, Sclérose latérale amyotrophique


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S79 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Profil cognitif des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique dans une population tunisienne
  • Imen Kacem, Mouna Ben Djebara, Amina Nasri, Youssef Sidhom, Amina Gargouri, Riadh Gouider
| Article suivant Article suivant
  • SLA juvénile : aspects épidémiologiques, cliniques, para-cliniques et évolutifs. À propos d’une série marocaine
  • Vicky Fotso, Karen Obdonzo, Herman Azanmasso, Hicham El Otmani, Bouchra El Moutawakil, Rafai M. A.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.