Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vidéo-EEG « à la demande » : carpe Diem - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.129 
Anne Oerthel 1, , Hannah Doudoux 2, Laurent Vercueil 2, Lorella Minotti 3, Anne-Sophie Job 3
1 CHU de Grenoble, Pavillon de neurologie, La Tronche 
2 EFSN, CHU de Grenoble, La Tronche 
3 Epilepsie, CHU Grenoble Alpes, La Tronche 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Des manifestations neurologiques transitoires peu spécifiques, avec bilan paraclinique non contributif, peuvent conduire à des errances diagnostiques. La survenue en série (clusters) offre toutefois une opportunité qu’il faut pouvoir saisir.

Objectifs

Évaluer l’apport de l’enregistrement en période symptomatique par Vidéo-Electro-Encéphalographie « à la demande » (VEEG-ALD) lors de la récidive d’un événement chez des patients présentant des manifestations stéréotypées rares non étiquetées.

Patients et méthodes

L’indication de la VEEG-ALD est portée par l’épileptologue devant un patient présentant des évènements répétés en « cluster » non diagnostiqués malgré la réalisation de différents examens paracliniques (principalement imagerie et EEG prolongé). Dès le premier « malaise », et la suspicion d’entrée en « cluster », le patient est enregistré sans délai de façon prolongée.

Résultats

Entre le 15 novembre 2014 et le 30 novembre 2016, l’indication de VEEG-ALD a été retenue chez 20 patients. Six patients ont été enregistrés dans un délai moyen de 74jours après la demande. Les résultats ont été les suivants : 2 crises temporales gauches, 1 crise temporo-insulaire droite avec asystolie, 1 état de mal d’absence frontale et 2 crises non épileptiques psychogènes. Aucune procédure ne s’est avérée vaine.

Discussion

Cette étude montre l’impact diagnostique de la VEEG-ALD pour des manifestations non étiquetées en l’absence de données anamnestiques et paracliniques pertinentes (IRM, EEG répétés, y compris prolongés après privation de sommeil). La procédure nécessite toutefois une importante flexibilité du laboratoire (annuler les EEG programmés) et une disponibilité du patient (proximité géographique, accompagnant).

Conclusion

La VEEG-ALD est une procédure lourde, mais qui permet de cibler les moments opportuns et contribue de façon importante au diagnostic de malaise (épilepsie et hors épilepsie).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : EEG, Atypie, Épilepsie


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S88 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dazzling spikes in the dark
  • Marie Fournier, Hannah Doudoux, Laurent Vercueil
| Article suivant Article suivant
  • Étude du réflexe T dans les neuropathies distales symétriques
  • Elisabeth Molinier, Pascal Auzou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.