Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge de l’hypertension artérielle et pronostic vital chez les patients hospitalisés pour récidive d’AVC à la clinique de neurologie du centre national hospitalier universitaire de Fann - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.148 
Daniel Gams Massi , Japhari Nyassinde, Ngor Side Diagne, Kamadore Toure, Ndiaye Moustapha, Gallo Diop Amadou, Mansour Ndiaye Mouhamadou
 Clinique de neurologie, centre hospitalier national universitaire de Fann, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’AVC est le premier motif d’hospitalisation dans notre service. L’HTA constitue le facteur de risque le plus fréquent dans la survenue des récidives. D’où l’importance d’un traitement anti-HTA efficace.

Objectifs

Cette étude a pour objectif d’identifier le traitement anti-HTA avant et après la récidive d’AVC et de déterminer le pronostic vital en cours d’hospitalisation.

Patients et methodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective descriptive de janvier à décembre 2015 dans la clinique de neurologie du centre hospitalier national universitaire de Fann. Nous avons recueilli les données du dossier médical des patients hypertendus admis pour récidive d’AVC. Le diagnostic était basé sur la clinique et l’imagerie (TDM ou IRM cérébrale) et les chiffres tensionnels à l’entrée étaient exprimer en mmHg. Les dossiers incomplets ont été exclus.

Résultats

Nous avons colligé 98 patients (12,6 % des hospitalisations). Le sexe-ratio était de 1,2 et l’âge moyen 67,4±10,2 ans. La récidive était dans 79,6 % ischémique et survenait dans 56,1 % des cas dans l’année. Parmi les patients, 55,1 % n’avaient aucun traitement anti-HTA avant la récidive. La TA à l’admission était en moyenne 169/100mmHg. Nous avons noté 30,6 % de décès dont 2/3 des patients sous monothérapie, le 1/3 des diabétiques et des patients avec d’autres comorbidités.

Discussion

Les récidives d’AVC sont fréquentes dans notre contexte. Elles surviennent chez les personnes âgées des deux sexes. L’absence de traitement anti-HTA chez la majorité des malades contribue à la survenue des récidives d’autant plus que ces patients sont admis avec une TA élevée. La mortalité intra-hospitalière serait influencée par le traitement anti-HTA administré, l’association au diabète et à d’autres comorbidités.

Conclusion

La prise en charge efficace de l’HTA, du diabète et des autres comorbidités contribuera à réduire la fréquence des récidives et leurs conséquences dramatiques pour les familles et la société.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sénégal, HTA, Récidives d’AVC


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S95-S96 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pronostic et sévérité des AVC de la jeune femme sénégalaise
  • Prince Eliot Sounga Bandzouzi, Dadah SlM, Ndiaye Moustapha, Gallo Diop Amadou, Mansour Ndiaye Mouhamadou
| Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie de l’accident vasculaire cérébral hémorragique chez les patients hospitalisés à la clinique neurologique du CHU de Fann (Dakar)
  • Anna Modji Basse, Adjaratou Dieynabou Sow, Kamadore Toure, Fall Faly, Ngor Side Diagne, Ousmane Cisse, Mansour Ndiaye Mouhamadou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.