Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anatomical causes of difficult embryo transfer during in vitro fertilization - 20/03/17

Doi : 10.1016/j.jgyn.2016.09.004 
L. Larue a, , G. Keromnes a, A. Massari a, C. Roche a, D. Bouret b, N.G. Cassuto b, J.P. Ayel a
a Centre de fertilité, groupe hospitalier Diaconesses-Croix-St-Simon, 18, rue du Sergent-Bauchat, 75012 Paris, France 
b Laboratoire Drouot, 19, rue Drouot, 75009 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objectives

Identify, define and validate through statistical analysis the anatomical causes of difficult embryo transfers (ET).

Materials and methods

This observational study, carried out in 306 IVF candidates, compared the frequency of anatomical anomalies of the uterus and cervix in women who underwent an easy ET with that in women who underwent a difficult ET. Anatomical anomalies were detected during an assessment of the cervix and uterus including transvaginal ultrasound, hysteroscopy and a mock transfer. Ease of ET was determined during the actual transfer procedure.

Results

An easy ET was achieved in 151 patients, whereas difficulties occurred in 155 patients, among whom 55 patients underwent a “very difficult” ET. The most common anatomical characteristics associated with difficult ET were abnormal crypts in the cervical canal (86%) and tortuosity of the cervical canal (68%). Less frequent causes included: internal os contractions (28%) and pronounced anteversion of the uterus (26%). Very difficult ETs were associated with the presence of several causes.

Conclusions

ET is the clinical step that has the most effect on IVF outcome. Difficult transfers are associated with a fall in pregnancy rates. The anatomical causes of difficult transfer identified in this study led to major changes in transfer procedure in our department and to the development of more adapted catheters.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Identifier, définir et valider par une analyse statistique les causes anatomiques des transferts difficiles.

Matériel et méthodes

Cette étude observationnelle réalisée chez 306 patientes en FIV a comparé la fréquence des anomalies anatomiques de l’utérus et du col utérin en fonction de la facilité du transfert. Ces anomalies anatomiques ont été étudiées lors d’un bilan cervico-utérin comprenant une échographie transvaginale, une hystéroscopie et un transfert d’essai. La facilité du transfert a été déterminée lors de la FIV.

Résultats

Au total, 151 patientes ont eu un transfert facile, 155 un transfert difficile dont 55 un transfert très difficile. Les anomalies anatomiques les plus fréquentes associées à la difficulté de transfert sont les cryptes du canal cervical (86 %) et la tortuosité du canal cervical (68 %). Les causes moins fréquentes sont : les contractions de l’orifice interne (28 %), l’antéversion prononcée de l’utérus (26 %) et des causes isolées (isthmocele). Les transferts très difficiles sont liés à l’association de plusieurs causes.

Conclusions

Le transfert embryonnaire est l’étape clinique qui a le plus d’influence sur les résultats de la FIV. Les transferts difficiles sont associés à une baisse des taux de grossesse. Les causes anatomiques des transferts difficiles identifiées dans cette étude ont conduit à des changements majeurs dans la procédure de transfert dans notre unité et à la conception de nouveaux cathéters.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Embryo transfer, Difficult transfer, In vitro fertilization, Uterocervical assessment, Personalized healthcare

Mots clés : Transfert d’embryons, Transfert difficile, Fécondation in vitro, Bilan cervico-utérin, Soins personnalisés


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 1

P. 77-86 - janvier 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact of the French 3rd and 4th generation pill scare in women seeking termination of pregnancy
  • O. Caillot, M. Aubry, S. Duros, L. Boyer, C. Van Valenberg, J. Levêque, V. Lavoué
| Article suivant Article suivant
  • Vascular endothelial growth factor antagonist reduces the early onset and the severity of ovarian hyperstimulation syndrome
  • S. Jellad, A. Haj Hassine, M. Basly, A. Mrabet, M. Chibani, R. Rachdi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.