Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Management of deep infiltrating endometriosis by laparoscopic route with robotic assistance: 3-year experience - 20/03/17

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.12.003 
C. Abo a, H. Roman a, b, , V. Bridoux c, E. Huet c, J.-J. Tuech c, B. Resch a, E. Stochino a, L. Marpeau a, B. Darwish a
a Department of gynecology and obstetrics, Rouen university hospital-Charles-Nicolle, 1, rue de Germont, 76031 Rouen, France 
b Research group 4308 “Spermatogenesis and Gamete Quality”, IHU Rouen Normandy, IFRMP23, reproductive biology laboratory, Rouen university hospital, 76031 Rouen, France 
c Department of surgery, Rouen university hospital, 76031 Rouen, France 

Corresponding author. Department of gynecology and obstetrics, Rouen university hospital-Charles-Nicolle, 1, rue de Germont, 76031 Rouen, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objective

To assess the feasibility of deep endometriosis surgery using robotic assistance, benefits and limits of this approach.

Method

Case-series study enrolling patients managed for deep infiltrating endometriosis (DIE) using robotic assistance in our department between September 2011 and March 2014 (NCT02294825). Self-questionnaires including pain and digestive symptoms were filled in preoperatively and 1 year after surgery.

Results

Thirty-five patients were enrolled in the series. They represented 54% of patients managed for gynecological disease by laparoscopic route with robotic assistance during the study period, and 14% of patients managed for deep endometriosis in our department. Follow-up averaged 24±8 months, and no patient was lost to follow-up. Thirty-two patients had rectal involvement: rectal shaving was performed in 25 patients, disc excision in 3 and colorectal resection in 4. Three patients had bladder resection. Thirteen patients presented with deep endometriosis of the ureters: ureterolysis was performed in 11 of them, and resection of the ureter followed by reimplantation into the bladder in 2 patients. One major complication (Clavien IIIb) was recorded in a patient presenting with necrosis of the right ureter on postoperative day 5. Nine patients tried to conceive after surgery and 8 have already become pregnant (88.9%). One year after surgery, self-questionnaires revealed a significant decrease in pain symptoms and significant improvement in several item values of gastrointestinal standardized questionnaires.

Conclusions

Surgical management of DIE is feasible using robotic assistance. However, data available in the literature and our own experience do not definitively support the hypothesis of the superiority of robotic assistance in the management of DIE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Évaluer la faisabilité de la chirurgie de l’endométriose profonde par voie cœlioscopique avec assistance robotique et déterminer les bénéfices et les limites de cette approche.

Schéma de l’étude

Série rétrospective de patientes présentant une endométriose profonde prise en charge par voie cœlioscopique avec assistance robotique dans notre service entre septembre 2011 et mars 2014 (NCT02294825).

Lieu

Centre hospitalier universitaire.

Patientes

Trente-cinq patientes atteintes d’endométriose profonde.

Interventions

Prise en charge chirurgicale par voie cœlioscopique avec assistance robotique.

Critère de jugement principal

Autoquestionnaires évaluant la douleur et les symptômes digestifs, complétés avant et 1 an après l’intervention.

Résultats

Les patientes incluses dans notre série représentaient 54 % des patientes prises en charge dans le service pour une pathologie gynécologique par cœlioscopie avec assistance robotique pendant la durée de l’étude. Le suivi moyen était de 24 ± 8 mois. Aucune patiente n’a été perdue de vue. Trente-deux patientes ont présenté une atteinte rectale : un shaving rectal a été réalisé chez 25 patientes, une exérèse discoïde chez 3 patientes et une résection colorectale chez 4 patientes. Trois patientes ont bénéficié d’une résection vésicale. Treize patientes ont présenté une endométriose profonde avec sténose des uretères : une urétérolyse a été pratiquée chez 11 d’entre elles et une résection urétérale avec réimplantation type vessie psoïque chez 2 patientes. Une complication majeure (Clavien IIIb) a été relevée chez une patiente présentant une nécrose de l’uretère droit survenue 5 jours après une urétérolyse. Neuf patientes rapportaient un désir de grossesse après l’intervention et 8 sont déjà enceintes (88,9 %). Un an après la chirurgie, il a été observé une diminution significative des symptômes douloureux et une amélioration significative des valeurs de plusieurs items des questionnaires digestifs.

Conclusion

La chirurgie de l’endométriose profonde est faisable par voie cœlioscopique avec assistance robotique. Néanmoins, sa supériorité par rapport à la cœlioscopie conventionnelle reste encore à démontrer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Robotic assistance, Da Vinci, Deep endometriosis, Rectal shaving, Ureterolysis

Mots clés : Assistance robotique, Da Vinci, Endométriose profonde, Shaving rectal, Urétérolyse


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 1

P. 9-18 - janvier 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The effect of dehydroepiandrosterone (DHEA) supplementation on women with diminished ovarian reserve (DOR) in IVF cycle: Evidence from a meta-analysis
  • J.C. Qin, L. Fan, A.P. Qin
| Article suivant Article suivant
  • Risk factors of preterm birth in France in 2010 and changes since 1995: Results from the French National Perinatal Surveys
  • C. Prunet, M. Delnord, M.-J. Saurel-Cubizolles, F. Goffinet, B. Blondel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.