Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bon usage de l’albumine humaine 20 % : audit clinique et recommandations - 22/03/17

Doi : 10.1016/j.phclin.2017.01.069 
E. Jandot 1, 2, E. Cartet 1, 2, A. Berthon 1, 3, A. Deeb 1, 4, A. Fatah 1, 5, E. Pont 1, 2,
1 Centre hospitalier Pierre-Oudot, Bourgoin-Jallieu, France 
2 Service pharmacie, France 
3 Service cardiologie, France 
4 Service néphrologie, France 
5 Réanimation médicale, France 

Auteur correspondant. 30, avenue du Médipôle, Bourgoin-Jallieu, France.

Résumé

Introduction

L’albumine 20g/100mL est un médicament largement prescrit dans notre établissement. L’augmentation des consommations et la mise en évidence d’indications hors AMM ou hors recommandations nous ont conduit à réaliser un audit clinique et à établir des recommandations locales concernant le bon usage de ce médicament.

Matériels et méthode

Il s’agit d’un audit clinique rétrospectif. Le recueil des données a été réalisé à partir des dossiers patients à l’aide d’une grille préalablement testée et validée. Elle reprend les indications de l’albumine retrouvées dans la littérature : ponction d’ascite, infection du liquide d’ascite, hypovolémie, hypoprotidémie… Pour chaque indication, des critères de bon usage ont été validés par les spécialistes concernés.

Résultats

Cinquante patients ont été inclus après tirage au sort parmi les patients traités par albumine 20g/100mL du 01/06/2014 au 31/05/2015. Huit patients ont reçu de l’albumine suite à une ponction d’ascite (posologie moyenne : 7,3g/L d’ascite±2,5g/L). Un patient a reçu de l’albumine dans le cadre d’un syndrome hépatorénal (SHR) à la posologie de 0,5g/kg le 1er jour puis 40g/j pendant 15jours. Trente-quatre patients ont été traités pour une hypovolémie ou une hypoprotidémie (posologie moyenne : 1g/kg/j, durée : 3j±2j). Parmi les autres indications, nous avons retrouvé la dénutrition, l’insuffisance rénale ainsi qu’une ponction pleurale. Pour 2 patients, l’indication n’était pas renseignée dans leur dossier.

Discussion – conclusion

L’utilisation de l’albumine dans la ponction d’ascite suit les recommandations de l’HAS. La posologie relevée chez le patient avec un SHR est inférieure aux recommandations pour le 1er jour (1g/kg). Dans l’hypovolémie, un soluté de remplissage cristalloïde est toujours associé à l’albumine comme recommandé dans les référentiels. Concernant la prise en charge de l’hypoprotidémie, seul un tiers des patients avaient une hypoalbuminémie sévère associée (<25g/L). L’albumine n’a pas d’indication dans la dénutrition. Cet audit nous a permis d’établir un état des lieux de l’usage de l’albumine dans notre établissement. Suite à ce travail, un guide de bon usage a été formalisé par les pharmaciens avec l’aide des spécialistes concernés (réanimateurs, gastro-entérologues, néphrologues, cardiologues). Il s’agit d’un document synthétique reprenant les indications, les posologies et faisant aussi mention des non-indications de ce médicament. Il a été validé, puis diffusé à l’ensemble des prescripteurs en mai 2016. Un nouvel audit sera nécessaire pour mesurer l’impact de ces recommandations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 1

P. e27 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gliptines : laquelle choisir ?
  • E. Cartet, E. Jandot, H. Rachidi-Koussa, E. Pont
| Article suivant Article suivant
  • Analyse pharmaceutique des prescriptions depuis la mise à disposition de sacubitril/valsartan : intérêt du lien hôpital/ville
  • P. Chabanon, L. Brunet, J. Barthélémy, S. Nourry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.