Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Spécificités de la prise en charge de l’hypertension artérielle chez le patient diabétique sub-saharien - 25/03/17

Doi : 10.1016/S1957-2557(17)30035-4 
A.-T. Tankeu 1, 2, L. Mfeukeu Kuate 2, 3, C.-N. Nganou Gnindjio 2, 3, A. Ankotché 4, A. Leye 5, H. Ondoa Bongha 1, 2, N.-M. Baldé 6, M.-Y. Dehayem 1, 2, E. Sobngwi 1, 2,
1 Centre National de l’obésité, Hôpital Central de Yaoundé, Yaoundé, Cameroun 
2 Département de médecine interne et spécialités, Faculté de Médecine et de Sciences Biomédicales de l’Université de Yaoundé 1, Yaoundé, Cameroun 
3 Service de médecine interne, Unité de cardiologie, Hôpital Central de Yaoundé, Yaoundé, Cameroun 
4 Service de médecine interne et endocrinienne, CHU Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire 
5 Service de médecine interne, Centre Hospitalier National de Pikine, Dakar, Sénégal 
6 Service d’endocrinologie et de diabète, hôpital universitaire de Donka, République de Guinée 

*Correspondance: Service d’endocrinologie–diabétologie et des maladies métaboliques, Hôpital Central de Yaoundé, Yaoundé, CamerounService d’endocrinologie–diabétologie et des maladies métaboliques, Hôpital Central de YaoundéYaoundéCameroun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’hypertension artérielle (HTA) est fréquente au cours du diabète de type 2 et augmente le risque cardiovasculaire. L’association de ces deux pathologies présente de nombreuses spécificités chez le sujet sub-saharien, en sus de la prévalence élevée. L’HTA du sujet sub-saharien serait marquée par une activité rénine plus basse, et une tendance à la rétention hydro-sodée plus élevée. Le diagnostic et la surveillance sont influencés négativement par le contexte de ressources et d’accès aux soins limités. Le contrôle tensionnel est médiocre, malgré la nécessité fréquente de polymédication. La prise en charge reste le principal challenge avec, pour objectif majeur, la réduction de la morbidité et de la mortalité cérébro-vasculaire, particulièrement élevée en Afrique sub-saharienne. La bithérapie anti-hypertensive d’emblée à l’initiation du traitement est licite en raison de l’insuffisance de réponse tensionnelle aux monothérapies les plus recommandées chez le patient diabétique. Toutefois, l’association idéale reste à déterminer. L’HTA résistante est fréquente, mais l’adjonction de faibles doses de spironolactone améliore de façon significative le contrôle tensionnel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The association between type 2 diabetes and high blood pressure is highly frequent in sub-Saharan populations, with parallel increase in cardiovascular risk. Apart from the high prevalence, other specificities include a reported lower renin activity and a high sodium and water retention. Diagnosis and monitoring are hampered in resource-limited settings with limited access to adequate health care. In addition, blood pressure control is insufficient despite frequent polypharmacy. Management remains the main challenge with the major objective of reducing the reported high cerebrovascular morbidity and mortality in sub-Saharan Africa. First line dual therapy is strongly suggested by frequently reported failure of the monotherapy, but the optimal antihypertensive class combination has not been directly addressed by existing literature. Resistant hypertension is common, and tends to respond well to add-on low-dose spironolactone.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypertension artérielle, diabète de type 2, Afrique sub-saharienne, prise en charge thérapeutique, spironolactone

Key-words : Hypertension, type 2 diabetes, sub-Saharan Africa, therapeutic management, spironolactone


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 11 - N° 2

P. 148-154 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Optimisation du contrôle glycémique chez les patients diabétiques de type 1 par Mesure Continue du Glucose (MCG) et arrêt prédictif de la pompe : résultats de l’étude OMEGA
  • L. Schoumacker-Ley, L. Duchesne, T. Cuny, P. Böhme, S. Benzirar, R. Fay, O. Ziegler, B. Guerci
| Article suivant Article suivant
  • Contrôle glycémique durant l’exercice pour patients diabétiques de type 1 traités par pompe à insuline : stratégies actuelles et aperçu de l’impact des nouvelles technologies
  • A. Roy-Fleming, C. Lehoux-Dubois, V. Messier, R. Rabasa-Lhoret, N. Taleb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.