Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison transversale des ruptures de médicaments en France et au Canada - 29/03/17

Cross-sectional comparison of drug shortages in France and in Canada

Doi : 10.1016/j.phclin.2017.02.001 
A. Rousseau a, A. Meunier b, L. Derain b, F. Locher b, J.-F. Bussières c,
a Unité de recherche en pratique pharmaceutique, CHU Sainte-Justine, 3175, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, H3T 1C5 Montréal, Québec, Canada 
b Département de pharmacie, pharmacie centrale des hospices civils de Lyon, 57, rue Francisque-Darcieux, 69561 Saint-Genis-Laval, Lyon, France 
c Département de pharmacie et unité de recherche en pratique pharmaceutique, CHU Sainte-Justine, 3175, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, H3T 1C5 Montréal, Québec, Canada 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 29 mars 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Les pénuries de médicaments sont un problème complexe et à multiples facettes qui affecte à la fois les patients, les professionnels de santé, l’industrie pharmaceutique et les organismes de réglementation.

Objectif

L’objectif principal de notre étude est d’identifier, de décrire et de comparer les ruptures de médicaments auxquelles deux centres hospitaliers, l’un français et l’autre canadien ont dû faire face à partir de données nationales et locales de ruptures de médicaments.

Méthodologie

Nous avons mené une étude transversale descriptive et comparative sur une journée, soit le 22 octobre 2015, à partir des données disponibles au niveau national et local en France et au Canada.

Résultats

En ce qui concerne les données nationales, un total de 33 ruptures de médicaments était répertorié sur le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et des produits de santé le 22 octobre 2015 contre 760 sur le site de pénuries de médicaments au Canada. En ce qui concerne les données locales, 84 ruptures de médicaments étaient répertoriées en France, contre 85 au Canada. Pour l’ensemble des ruptures recensées à l’échelle nationale et locale, 49 fabricants étaient concernés par des ruptures de médicaments en France contre 56 au Canada.

Conclusion

Il existe peu de données sur les ruptures de médicaments. Cette étude descriptive et transversale met en évidence un nombre plus élevé de ruptures au Canada qu’en France à l’échelle nationale mais un nombre similaire à l’échelle de deux établissements de santé de Lyon et de Montréal. La problématique des ruptures de médicaments est préoccupante et cette étude met en évidence la nécessité de s’intéresser à cette situation et de s’impliquer pour faire face aux difficultés qui en découlent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Drug shortages are a complex and multifaceted problem that affects both patients, health professionals, the pharmaceutical industry and regulatory authorities.

Objectives

The main objective of our study is to identify, to describe and compare drugs shortages in two hospitals, one French and one Canadian, which were faced with drug shortages, from national and local data of drug shortages.

Methods

We conducted a comparative and descriptive cross-sectional study on October 22 2015, from the data available on both national and local levels in France and Canada.

Results

With regard to national data, a total of 33 drug shortages was listed on the website of the ANSM (National Agency for Medicines and Health Products Safety) on October 22, 2015 compared with 760 listed on the Drug Shortage website in Canada. Regarding local data, a total of 84 drug shortages were listed in the central pharmacy of the Hospices Civils de Lyon, France, on October 22, 2015, compared with 85 at the CHU Sainte-Justine in Canada. For all the drug shortages identified nationally and locally, 49 manufacturers were affected by drugs shortages in France compared with 56 in Canada. Applying these data locally, we get a ratio of 49/260 in France and 56/121 in Canada.

Conclusion

There is little data on drug shortages. This descriptive and cross-sectional study shows a higher number of drug shortages in Canada than in France at a national level but similar numbers across two healthcare institutions in Lyon and in Montreal. The problem of drug shortages is worrying and this study highlights the need to address this situation and to get involved to face the difficulties that result.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Canada, France, Logistique, Pénurie de médicaments, Ruptures de stock

Keywords : Canada, France, Logistics, Drug shortages, Inventory shortage, Supply chain


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.