Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thick keratoconic cornea associated with posterior polymorphous corneal dystrophy - 31/03/17

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.09.014 
K. Zaarour, E. Slim, J. Antoun , N. Waked
 Ophthalmology department, Hôtel-Dieu de France, Saint-Joseph University (USJ), faculty of medicine, Alfred Naccache Street, Achrafieh, Beirut, Lebanon 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Introduction

We herein report a case of bilateral unusually thick non-edematous keratoconic corneas with associated endothelial features of posterior polymorphous corneal dystrophy (PPCD).

Case report

We report the case of a 27-year-old myopic woman who presented for refractive surgery. Slit lamp exam showed bilateral corneal protrusion with diffuse deep stromal and endothelial vesicular opacities and small paracentral bands. Topography showed generalized advanced corneal steepening in both eyes with increased anterior and posterior central corneal elevations in comparison to the best fit sphere. Ultrasound pachymetry showed central corneal thickness of 605μm (RE) and 612μm (LE). On specular biomicroscopy, cell density of 2503 cells/mm2 RE and 1526 cells/mm2 LE with significant cellular pleomorphism and polymegathism were noted.

Discussion

Clinical and paraclinical findings together suggest the presence of simultaneous keratoconus and PPCD. The literature has suggested an association between PPCD and steep cornea. Moreover, many reports have also described cases of associated PPCD and keratoconus with characteristic thinning and ectasia, in comparison to the unusual thick corneas noted in our patient, despite the absence of edema. Identification of genetics factors is further needed to clarify this association.

Conclusion

This case describes a patient whose corneas present features of both keratoconus and PPCD and is unique due to the presence of increased corneal thickness despite the absence of edema.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Nous rapportons un cas atypique de cornées kératocôniques avec des pachymétries élevées, ayant des caractéristiques endothéliales en faveur d’une dystrophie cornéenne postérieure polymorphe (PPCD).

Rapport de cas

Une femme myope de 27ans s’est présentée pour chirurgie réfractive. L’examen à la lampe à fente a montré une protrusion cornéenne bilatérale avec des opacités vésiculaires diffuses, stromales profondes et endothéliales associées à de petites bandes opaques paracentales. La topographie a révélé une cambrure accentuée et généralisée de la cornée dans les deux yeux avec des élévations cornéennes centrales antérieures et postérieures plus élevées par rapport à la surface de référence ou best fit sphere (BFS). La pachymétrie par ultrasons a retrouvé une épaisseur cornéenne centrale de 605μm OD et 612μm OS. Sur la biomicroscopie spéculaire, la densité cellulaire était de 2503cellules/mm2 OD et 1526cellules/mm2 OS avec un pléomorphisme cellulaire important et un polymégathisme.

Discussion

Les observations cliniques et paracliniques suggèrent la présence simultanée de kératocône et de PPCD. La littérature suggère une association entre PPCD et les cornées cambrées. De plus, de nombreux rapports ont également décrit des cas de PPCD et de kératocône simultanés, mais ceux-ci étaient associés à un amincissement caractéristique accompagnant l’ectasie, par comparaison à notre cas où les cornées étaient inhabituellement épaisses, malgré l’absence d’œdème. L’identification des facteurs génétiques reste cependant nécessaire pour étayer cette association.

Conclusion

Ce cas décrit une patiente dont les cornées présentent, à la fois, des caractéristiques de kératocône et de PPCD, et est unique en raison de la présence d’une épaisseur cornéenne accrue malgré l’absence d’œdème cornéen.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Keratoconus, PPCD, Thick cornea

Mots clés : Kératocône, DMLA, Cornée épaisse


Plan


 Communication orale présentée lors du 121e Congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2015.


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 3

P. 232-236 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs de risque de kératites infectieuses chez les porteurs de lentilles de contact, une étude cas-témoins
  • P.H. Becmeur, F. Abry, T. Bourcier, N. Meyer, A. Sauer, « the French Study Group for Contact Lens-Related Microbial Keratitis » 1
| Article suivant Article suivant
  • Risque d’hypertonie oculaire (HTO) après injection intravitréenne, avant-propos
  • P. Denis, P.-J. Pisella

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.