Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Care pathway of patients with metastatic pancreatic cancer in daily practice in France: Results from the REPERE national survey - 08/04/17

Doi : 10.1016/j.bulcan.2016.11.022 
Pascal Hammel 1, , Romain Coriat 2, Gérard Lledo 3, Mariella de Bausset 4, Marion Selosse 4, Stéphane Obled 5, Franck Bonnetain 6
1 Beaujon Hospital (AP-HP), 100, boulevard du Général-Leclerc, 92110 Clichy, France 
2 Cochin Hospital (AP-HP), 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
3 Jean-Mermoz Private Hospital, 55, avenue Jean-Mermoz, 69008 Lyon, France 
4 Foundation ARCAD, 151, rue du Faubourg-Saint Antoine, 75011 Paris, France 
5 University Regional Hospital (CHRU) of Nîmes, 30029, rue du Professeur-Robert-Debré, 30900 Nîmes, France 
6 Jean-Minjoz University Regional Hospital (CHRU), 3, boulevard Fleming, 25030 Besançon, France 

Pascal Hammel, Digestive Oncology Department, Beaujon Hospital, AP–HP, 100, boulevard Leclerc, 92110 Clichy, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Data in the literature regarding the care pathway of pancreatic cancer patients are limited. The objective of the REPERE survey was to identify and describe the initial stages of the care pathway of pancreatic patients in the metastatic phase. From May to October 2015, 62 oncologists (ON) or gastroenterologists specialized in digestive oncology (GESDO) and 300 general practitioners (GP) completed an electronic questionnaire on the pathway of 728 patients recently diagnosed with metastatic pancreatic adenocarcinoma. Of these patients, 200 completed a questionnaire given by a specialized physician (ON/GESDO). Weight loss (65%), fatigue (53%) or anorexia (49%) were the main signs/symptoms that motivated the patients to seek medical advice. For 87% of patients, the general practitioner was the first medicine doctor they consulted. According to the respondents (patient, general practitioner or specialist), the median delay between the onset of the first symptoms and the final diagnosis of pancreatic cancer was between 41 and 65 days. This time lapse tended to decrease with associated jaundice (−15 days on average, standard deviation=8, P<0.1 NS) or with patient concerns triggered by the first symptoms (−11 days on average, standard deviation=6, P<0.05). On the contrary, the time lapse was longer (+14 days on average, standard deviation=6, P<0.05) when the general practitioner prescribed symptomatic treatment. In conclusion, diagnostic management of patients with metastatic pancreatic cancer should be accelerated with efforts to raise practitioners’ awareness.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les données dans la littérature concernant les parcours de soins des patients atteints de cancer du pancréas métastatique sont limitées. L’objectif de l’enquête REPERE était d’identifier et de décrire les premières étapes du parcours de soins de ces patients. De mai à octobre 2015, 62 oncologues (ON) ou gastro-entérologues spécialisés en oncologie digestive (GESOD) et 300 médecins généralistes (MG) ont été interrogés par questionnaire électronique sur le parcours de 728 patients récemment diagnostiqués pour un adénocarcinome du pancréas métastatique. Parmi eux, 200 patients ont été directement interrogés par un questionnaire remis par le médecin spécialiste (ON/GESOD). Les principaux signes/symptômes ayant motivé le patient à consulter étaient un amaigrissement (65 %), une fatigue (53 %) ou une anorexie (49 %). Le médecin généraliste était le premier acteur de soins consulté pour 87 % des patients. Selon les patients, médecins généralistes ou spécialistes interrogés, la médiane du délai estimé entre l’apparition des premiers symptômes et l’annonce du diagnostic définitif de cancer du pancréas variait de 41 à 65jours. Ce délai tendait à diminuer en présence d’un ictère (−15jours en moyenne, écart-type=8, p<0,1 NS) ou d’une inquiétude du patient face aux premiers symptômes (−11jours en moyenne, écart-type=6, p<0,05). A contrario, il était allongé (+14jours en moyenne, écart-type=6, p<0,05) en cas de prescription de traitements symptomatiques par le médecin généraliste. En conclusion, la prise en charge diagnostique des patients atteints de cancer du pancréas pourrait être accélérée par des efforts de sensibilisation des praticiens, notamment des médecins traitants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cancer, Pancreas, Care pathway, Diagnosis, Metastasis

Mots clés : Cancer, Pancréas, Parcours de soins, Diagnostic, Métastases


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 4

P. 321-331 - avril 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A single nucleotide variant in microRNA-1269a promotes the occurrence and process of hepatocellular carcinoma by targeting to oncogenes SPATS2L and LRP6
  • Pei Min, Wenshuai Li, Deqing Zeng, Yanyun Ma, Diannan Xu, Wanwei Zheng, Feng Tang, Jian Chen, Jianping Shi, Heping Hu, Jiucun Wang, Dongqin Yang, Jie Liu, Jun Zhang, Mingqing Zhang
| Article suivant Article suivant
  • Expérience de l’institut Paoli-Calmettes concernant la chimiothérapie à haute dose et autogreffe de cellules souches hématopoïétiques pour la prise en charge des cancers mammaires : impact du statut Her2 et BRCA1/2
  • Laurys Boudin, Christian Chabannon, Patrick Sfumato, Renaud Sabatier, François Bertucci, Carole Tarpin, Magali Provansal, Gilles Houvenaeghel, Eric Lambaudie, Agnes Tallet, Michel Resbeut, Emmanuelle Charafe-Jauffret, Boris Calmels, Claude Lemarie, Jean-Marie Boher, Jean-Marc Extra, Patrice Viens, Anthony Gonçalves

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.