Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les récepteurs aux androgènes dans le cancer du sein : expression, valeur et perspectives thérapeutiques - 08/04/17

Doi : 10.1016/j.bulcan.2017.01.005 
Delphine Héquet 1, , 2 , Slim Mzoughi 1, Roman Rouzier 2, 3, Ernesto Guccione 1
1 Institute of Molecular and Cell Biology (IMCB), Agency for Science, Technology and Research (A*STAR), 138673 Singapour, Singapour 
2 Centre René-Huguenin, institut Curie, département de chirurgie oncologique, 35, rue Dailly, 92210 Saint-Cloud, France 
3 Université Versailles-St-Quentin-en-Yvelines, EA 7285 : risques cliniques et sécurité en santé des femmes et en santé périnatale, 2, rue de la Source-de-la-Bièvre, 78180 Montigny-le-Bretonneux, France 

Delphine Héquet, Institute of Molecular and Cell Biology (IMCB), Agency for Science, Technology and Research (A*STAR), 138673 Singapour, Singapour.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le cancer du sein triple négatif (TN) caractérisé par l’absence d’expression des récepteurs aux œstrogènes (RO) et à la progestérone (RP), et par l’absence de surexpression de human epidermal growth factor receptor 2 (HER2), est un groupe hétérogène de tumeurs, au pronostic plus péjoratif que les autres sous-types de cancer du sein. Les récepteurs aux androgènes (RA) sont des récepteurs nucléaires dont l’expression varie de 80 à 85 % des cancers du sein primitifs et 60 à 75 % des cancers métastatiques. Parmi les cancers du sein TN, le sous-type luminal androgen receptor (LAR) exprime plus fréquemment les RA, jusqu’à 53 % des cas. Les RA sont associés à une taille tumorale, un grade histologique, un Ki67 et un taux d’envahissement ganglionnaire plus faibles. Les résultats des récents essais cliniques évaluant les thérapies anti-androgènes dans le cancer du sein TN localement avancé ou métastatique sont prometteurs. De nombreuses nouvelles thérapies sont ainsi testées dont notamment l’enzalutamide ou l’acétate d’abiratérone, et de nombreuses associations thérapeutiques avec entre autres les inhibiteurs PI3K/AKT/mTOR ou les inhibiteurs CDK. Ces thérapies permettraient une alternative de traitement des patientes ayant un cancer du sein TN pour lesquelles il existe souvent une impasse thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Triple-negative (TN) breast cancer are characterized by lack of estrogen receptor (OR) and progesterone receptor (PR) expression, and the absence of overexpression of human epidermal growth factor receptor 2 (HER2). It is a heterogeneous group of tumors with a more pejorative prognosis than other subtypes of breast cancer. Androgen receptors (AR) are nuclear receptors whose expression varies from 80 to 85% of primary breast cancers and 60 to 75% of metastatic cancers. Among the TN breast cancers, the luminal androgen receptor (LAR) subtype expresses AR more frequently, up to 53% of the cases. AR are associated with lower tumor size, histological grade, Ki67, and lymph node involvement. The results of recent clinical trials evaluating anti-androgen therapies in locally advanced or metastatic TN breast cancer are promising. Many new therapies are tested, including enzalutamide or abiraterone acetate, and numerous therapeutic combinations including PI3K/AKT/mTOR inhibitors or CDK inhibitors. These therapies would allow an alternative treatment of patients with TN breast cancer for which there is often a therapeutic impasse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du sein, Récepteurs aux androgènes

Keywords : Breast cancer, Androgen receptors


Plan


© 2017  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 4

P. 363-369 - avril 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Synthèse des recommandations nationales et internationales concernant les indications de la technique du ganglion sentinelle et du curage axillaire complémentaire après ganglion sentinelle positif dans la prise en charge des cancers du sein
  • Laura Vincent, François Margueritte, Jennifer Uzan, Clémentine Owen, Julien Seror, Nicolas Pouget, Eugénie Guillot, Roman Rouzier
| Article suivant Article suivant
  • Les avancées de l’immunothérapie dans la prise en charge des patients atteints de tumeurs génito-urinaires
  • Frédéric Bigot, Clément Bonnet, Christophe Massard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.