Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thrombose atypique chez un patient atteint de rectocolite ulcéro-hémorragique - 10/04/17

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.01.094 
A. Hamadé , N. Bensalah, B. Demortière, H. Lambach, P. Michel, G. Obringer, M. Lehn-Hogg
 Médecine vasculaire, GHRMS, hôpital Émile-Muller, 68100 Mulhouse, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) s’associent fréquemment à de nombreuses manifestations extra-intestinales et d’autres désordres dysimmunitaires. La prévalence de la présence des anticorps antiphospholipides est significative chez ces patients.

Observation

Nous rapportons le cas d’un homme de 27 ans, atteint d’une rectolite ulcéro-hémorragique (RCH) diagnostiquée en 2009. En novembre 2010, il a présenté une thrombose veineuse (TV) proximale du membre inférieur droit. La recherche de thrombophilie a été négative. En 2011, il a présenté une récidive de TV du même membre compliquée d’une embolie pulmonaire. Une nouvelle recherche a montré des anticorps antiphospholipides normaux. Une indication d’un traitement par un AVK a été maintenue au long cours. En 2012, il a interrompu son traitement par AVK. Dix jours plus tard, il présente une cyanose du pavillon de l’oreille gauche évoluant rapidement vers la nécrose et associée à une insuffisance rénale aiguë et à une thrombopénie. Les anticorps anti-cartilages sont négatifs. Une biopsie du pavillon de l’oreille exclut une polychondrite atrophiante et montre la présence de multiples thromboses capillaires. Les anticorps anticardiolipines et les anticorps anti-b2 GP1 sont augmentés de manière significative.

Résultats

L’évolution est favorable sous corticothérapie et anticoagulation. Le diagnostic d’un syndrome des antiphospholipides (SAPL) est confirmé devant l’augmentation des anticardiolipines et des anti-b2 GP1 après 12 semaines.

Conclusion

La thrombose cutanée du pavillon de l’oreille est une présentation inhabituelle du SAPL chez les patients atteints de MICI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome des antiphospholipides, Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, Rectocolite hémorragique, MICI


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 2

P. 93 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et pathologie lymphatique
  • S. Vignes
| Article suivant Article suivant
  • Acouphènes pulsatiles chroniques : diagnostic étiologique et traitement endovasculaire
  • E. Houdart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.