S'abonner

Les tumeurs cutanées malignes à différentiation pilaire de la face et du cuir chevelu : mise au point diagnostique et thérapeutique - 15/04/17

Doi : 10.1016/j.jormas.2017.01.001 
M. Romeu a, , J.M. Foletti a, C. Chossegros e, J.P. Dales b, P. Berbis c, B. Cribier d, L. Guyot a
a Service de stomatologie, chirurgie maxillo-faciale et plastique, hôpital Nord, centre hospitalier des Bourrely, 13015 Marseille, France 
b Service d’anatomie pathologique, hôpital Nord, centre hospitalier des Bourrely, 13015 Marseille, France 
c Service dermatologie–vénéréologie, hôpital Nord, centre hospitalier des Bourrely, 13015 Marseille, France 
d Clinique dermatologique, faculté de médecine, université de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 
e Service de chirurgie maxillo-faciale, hôpital de la Conception, 13005 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les tumeurs cutanées malignes à différentiation pilaire sont rares et d’individualisation récente. Elles peuvent survenir à tout âge mais préférentiellement chez les sujets âgés. Elles sont au nombre de 3 : le carcinome trichoblastique, le carcinome trichilemmal et le pilomatricome malin. Le but de ce travail était de faire une mise au point diagnostique sur ces tumeurs au niveau de la face et du cuir chevelu et de tenter de définir leur traitement.

Matériels et méthode

Une recherche bibliographique a été effectuée à l’aide du moteur de recherche PubMed en utilisant les mots-clés « Appendage skin carcinoma » ET « pathology » ET/OU « therapeutic ». Les articles publiés avant 2000 ont été exclus car jugés obsolètes. Les aspects cliniques et les traitements proposés ont été colligés.

Résultats

Vingt-cinq articles répondaient aux critères d’inclusion. L’apparence clinique des lésions était aspécifique. Seule l’analyse histologique permettait de poser le diagnostic. Il s’agissait de lésions localement ou loco-régionalement agressives, Des métastases ganglionnaires ou à distance étaient rapportées. Aucun consensus thérapeutique n’était trouvé. Le traitement chirurgical lorsqu’il était réalisé consistait en une exérèse avec marges de sécurité de 0,5cm à 3cm en fonction des équipes. En cas de métastase, un traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie était proposé. Une surveillance trimestrielle était préconisée.

Discussion

Les tumeurs cutanées malignes d’origine pilaire sont rares. Il n’existe actuellement pas de consensus pour leur prise en charge. Un bilan d’extension initial comportant un scanner cervico-thoraco-abdomino-pelvien et facial est indispensable. Le plan de traitement doit être décidé au sein d’une réunion de concertation pluridisciplinaire. En l’absence de métastase, le traitement de référence est l’exérèse chirurgicale, si possible selon la technique micrographique de Mohs, avec des marges de sécurité larges. En présence de métastase(s) ou d’envahissement loco-régional ne permettant pas une exérèse carcinologique, un traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie peut être instauré. Une surveillance rapprochée est nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Malignant cutaneous adnexal neoplasms are rare and have been characterized only recently. They can occur at any age but preferentially in elderly. There are 3 of them: trichoblastic carcinoma, trichilemmal carcinoma and malignant pilomatricoma. The aim of our study was to make a diagnostic and therapeutic update about these tumors when located at the face or at the scalp.

Materials and methods

A bibliographic research was made on PubMed using following keywords: appendage skin carcinoma AND pathology AND/OR therapeutic. Articles published before 2000 were considered outdated and were excluded.

Results

Twenty-five articles met the inclusion criteria. Clinical presentation was non-specific. Histological examination only allowed for diagnosis. Lesions were locally or loco-regionally aggressive. Lymphatic or hematogenous metastasis were reported. No consensus about treatment was found. When surgery was used, it consisted in resection with safety margins ranging from 0.5 to 3cm depending on the teams. In case of metastasis, treatment consisted in chemo- and/or radiotherapy. A quarterly medical monitoring was recommended.

Discussion

Malignant cutaneous adnexal tumors are rare. There is nowadays no treatment consensus. An initial staging by mean of a head and neck, chest, abdominal and pelvic CT-scan is mandatory. Treatment has to be decided in a multidisciplinary cancer committee. In the absence of metastasis, the reference treatment is surgical resection, possibly by Mohs micrographic technique, with large safety margins. In case of metastasis or if the loco-regional extension does not allow for a complete excision, chemotherapy and/or radiotherapy may be proposed. A close monitoring is essential.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinome annexiel, Anatomopathologie, Traitement

Keywords : Appendage skin carcinoma, Pathology, Therapeutics


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 118 - N° 2

P. 95-102 - avril 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anatomical landmarks for maxillary nerve block in the pterygopalatine fossa: A radiological study
  • S. Carrier, B. Castagneyrol, L. Beylacq, K. Nouette-Gaulain, M. Montaudon, M. Laurentjoye
| Article suivant Article suivant
  • Oropharyngeal squamous cell carcinoma and HPV. Systematic review on overall management
  • S. De Santis, M.C. Spinosi, J. Cambi, C. Bengala, S. Boccuzzi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.