Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Existe-t-il un délai pour le lavage oculaire externe dans le traitement d'une brûlure oculaire par l'ammoniaque ? - 08/03/08

Doi : JFO-06-2000-23-5-0181-5512-101019-ART60 

M. Gérard [1],

P. Josset [2],

V. Louis [3],

J.-M. Menerath [3],

J. Blomet [4],

H. Merle [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Advantage of Diphotérine ® , an ocular bathing solution, in the treatment of ocular ammonia burns

Purpose: An experimental animal study was conducted to analyze the delay for ocular bathing in the treatment of severe ocular ammonia burns. Two solutions of ocular wash, saline solution and Diphotérine ® were compared.

Material and methods: The study included 23 eyes of New Zealand albino rabbits that received for 1 minute 100 ml of 15.3% ammonium solution. Each eye was then washed with 250 of saline solution or 250ml Diphotérine ® after a delay of 1, 3, 5, 10 or 30 minutes. Effects were assessed on the basis of changes in anterior chamber pH, ammonia concentration in the anterior chamber, and cytopathology examination of the burned corneas.

Results: Ocular wash with Diphotérine ® in the first minutes following ocular burn induced an inflexion of the pH curve unlike ocular wash with saline solution. At 30 minutes, there was no inflexion of the pH curve and the ammonia concentration in the anterior chamber was low. Contrary to ocular wash using Diphotérine ® , stromal edema was seen at cytopathological analysis after washing with saline solution.

Conclusions: This study provides evidence of the interest of ocular bathing in the first minutes following ocular burn by ammonia. The efficacy of external ocular washing with Diphotérine ® was proven by biochemical and cytopathological demonstrations. The importance of sequelae were related to the degree of initial stromal edema.

Abstract

Existe-t-il un délai pour le lavage oculaire externe dans le traitement d'une brûlure oculaire par l'ammoniaque ?

Introduction : Les auteurs présentent les résultats d'une étude expérimentale ayant pour but de trouver des arguments en faveur de l'existence d'un délai pour le lavage oculaire externe dans le traitement d'une brûlure oculaire grave par l'ammoniaque. Cette étude compare également, dans ce cadre, 2 solutions de lavage oculaire externe : le sérum physiologique et la Diphotérine ® .

Matériel et méthodes : Cette étude a été réalisée sur 23 yeux de lapins albinos New Zealand qui ont été brûlé par 100 ml d'une solution d'ammoniaque à 15,3 % pendant 1 minute, puis lavé à l'aveugle par 250 ml de sérum physiologique ou de Diphotérine ® après un délai de 1, 3, 5, 10 et 30 minutes. Les effets de ces lavages sont jugés sur l'évolution du pH intracamérulaire, la valeur de la concentration d'ammoniaque intracamérulaire, et l'analyse anatomo-pathologique des cornées prélevées à la fin de chaque expérimentation.

Résultats : Un lavage à la Diphotérine ® durant les premières minutes suivant une brûlure entraîne une inflexion de la courbe pH, contrairement au sérum physiologique. Par contre, les expérimentations à 30 minutes ne retrouvent pas ces inflexions de la courbe pH, et le taux d'ammoniaque intracamérulaire est faible. Sur le plan anatomo-pathologique, un oedème stromal est retrouvé en cas de lavage au sérum physiologique, mais pas en cas de lavage à la Diphotérine ® .

Discussion-Conclusion : Cette étude montre l'intérêt d'un lavage oculaire dans les premières minutes suivants une brûlure par ammoniaque. L'efficacité d'un lavage oculaire externe à la Diphotérine ® est prouvée sur des arguments biochimiques et anatomo-pathologiques. L'importance de la taie cicatricielle a été corrélée à l'importance de l'oedème stromal initial.


Mots clés : Brûlure oculaire. , bases. , ammoniaque. , diphotérine ® . , lavage oculaire.

Keywords: Ocular burn. , alkali. , ammonia. , Diphotérine ® . , ocular bathing.


Plan



© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 5

P. 449 - juin 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les séquelles oculomotrices des fractures du plancher de l'orbite
  • Y. El Mansouri, F.-H. Kadiri, A. Saidi, N. Laouissi, K. Zaghloul, A. Idrissi Chekkoury, Y. Benchakroun, A. Amraoui
| Article suivant Article suivant
  • Causes spécifiques de cécité et de déficiences visuelles dans une région ruraledu Sud-Togo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.