Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La greffe tarso-marginale : indication en chirurgie réparatrice de paupière - 08/03/08

Doi : JFO-09-2001-24-7-0181-5512-101019-ART6 

D. Sayag [1],

A. Ducasse [1],

C. Coicaud [1],

A. Gotzamanis [1],

A. Segal [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La greffe tarso-marginale : indication en chirurgie réparatrice de paupière

La greffe tarso-marginale est indiquée dans la chirurgie réparatrice palpébrale, en particulier au décours des résections tumorales.

Nous rapportons les résultats d'une étude rétrospective réalisée au CHU de Reims sur 13 ans, avec au total 58 greffes tarso-marginales. Il s'agissait le plus souvent de résection tumorale avec prédominance d'une carcinome basocellulaire situé au 1/3 externe (42 %) de la paupière inférieure (76 %).

La taille moyenne des tumeurs était de 14 mm et celle du greffon de 9,81 mm. Ce dernier comblant un déficit supérieur d'environ 5 mm à sa taille.

Les complications sont peu fréquentes, principalement des lâchages de suture.

La technique décrite par Hubner donne de très bons résultats du point du vue cosmétique : elle permet de reconstruire une paupière sans avoir à réaliser une tarsorraphie. Le recouvrement du greffon doit être réalisé par un lambeau cutané.

Abstract

Tarsomarginal graft. Indication and results in palpebral surgery

A tarsomarginal graft is indicated in eyelid reconstructive surgery particularly after tumor resection.

We reported the results of a retrospective study during the past 13 years with 58 grafts. We found a predominance of basal cell carcinomas localised in the lateral third portion of the lid (42%) and in the lower eyelid (76%).

The mean size was 14mm for the tumor and 9.81mm for the graft. Grafts were used to cover a defect larger than 5mm. Complications were rare, and mainly involved suture looseness. The Hubner technique gave good results; repairing the eyelid without having to make a tarsorraphy and providing good cosmetic results.

The graft must be covered by a skin flap.


Plan

DISCUSSION
Historique [4], [5]


© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 7

P. 724-728 - septembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chirurgie des néovaisseaux choroïdiens rétrofovéolaires du sujet myope fort
  • R. Hera, M. Mouillon, B. Gonzalvez, J.-Y. Millet, J.-P. Romanet
| Article suivant Article suivant
  • Apport de l'autogreffe conjonctivale dans la chirurgie du ptérygion
  • N. Kmiha, B. Kamoun, A. Trigui, B. Jelliti, M. Fourati, M. Chaabouni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.