Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence de la chirurgie réfractive cornéenne sur le film lacrymal - 08/03/08

Doi : JFO-04-2002-25-4-0181-5512-101019-ART12 

P.-J. Pisella [1],

C. Godon [2],

O. Auzerie [3],

C. Baudouin [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Influence de la chirurgie réfractive cornéenne sur le film lacrymal

L'observation de signes fonctionnels de souffrance de la surface oculaire chez des patients opérés de chirurgie réfractive cornéenne (LASIK ou PRK) et leur corrélation à des signes cliniques sont évocateurs de l'apparition de sécheresse oculaire. Les procédures d'intervention elles-mêmes, par section ou abrasion, totale ou partielle, des nerfs cornéens, entraînent une inévitable hypoesthésie cornéenne responsable de la diminution ou de l'abolition de l'arc réflexe régulant la sécrétion lacrymale. Les études actuelles comparatives entre les deux techniques ne permettent pas de démontrer la supériorité de l'une d'entre elles sur le plan du retentissement sur la sécrétion lacrymale.

Abstract

Influence of corneal refractive surgery on the lacrymal film

Functional and clinical signs of ocular surface involvement are observed after corneal refractive surgery (LASIK or PRK) and are evocative of dry eye syndrome. The surgical process induces a total or partial section or abrasion of the corneal-sensitive nerves. This anatomical consequence of surgery is responsible for a lachrymal dysregulation with reduced tear production. Neither technique is currently able to demonstrate its superiority in preserving the lachrymal secretion. These postoperative findings should be clearly explained to patients before surgery and discomfort should be prevented with artificial tears and/or punctual plugs for 1 to 6 months after surgery.


Mots clés : Chirurgie réfractive , LASIK , PRK , cornée , syndrome sec

Keywords: Refractive surgery , LASIK , PRK , cornea , dry eye


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 4

P. 416-422 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ophtalmopathie de Basedow sévère liée à l'interféron alpha
  • M. Binaghi, C. Lévy, C. Douvin, M. Guittard, G. Soubrane, G. Coscas
| Article suivant Article suivant
  • Recommandations pour la prise en charge de la neurofibromatose 1
  • S. Pinson, A. Créange, S. Barbarot, J.-F. Stalder, Y. Chaix, D. Rodriguez, M. Sanson, A. Bernheim, M. d'Incan, F. Doz, Cl. Stoll, P. Combemale, C. Kalifa, J. Zeller, D. Teillac-Hamel, S. Lyonnet, M. Zerah, J.-Ph. Lacour, B. Guillot, P. Wolkenstein,

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.