Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de récidive des carcinomes baso-cellulaires de la paupière et des canthus - 08/03/08

Doi : JFO-04-2002-25-5-0181-5512-101019-ART62 

A. Ducasse,

M. Pluot,

A. Gotzamanis,

C. Brugniart,

L. Leccia,

P. Rossi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Facteurs de récidive des carcinomes baso-cellulaires de la paupière et des canthus

Introduction : Les carcinomes baso-cellulaires de paupière ou des canthus peuvent récidiver. Ces récidives sont relativement rares et nous avons voulu à partir d'une étude rétrospective de tous les carcinomes baso-cellulaires opérés au CHR de Reims depuis 1985, dénombrer le nombre de récidives et s'il existait des facteurs permettant d'expliquer celles-ci.

Matériel et méthodes : L'ensemble des carcinomes baso-cellulaires opérés au CHR de Reims depuis 1985 a été analysé. N'ont été retenus dans cette étude que les carcinomes baso-cellulaires limités à une paupière ou à un cantbus sans extension orbitaire. Au total, plus de 200 patients ont été opérés d'un carcinome baso-cellulaire. Les différents facteurs épidémiologiques, sexe, âge, localisation tumorale, longueur de la tumeur, type de traitement utilisé, sont précisés. Les récidives sont rares. Elles représentent 10 patients ; ces récidives sont étudiées selon les différentes données épidémiologiques déjà recensées et également selon le type de prise en charge, en particulier selon l'examen anatomo-pathologique extemporané ou non et ses résultats.

Discussion : Dans l'immense majorité des cas les carcinomes baso-cellulaires lorsqu'ils sont localisés à une seule paupière ou un seul canthus nécessitent un seul temps chirurgical. L'examen extemporané des berges permet dans l'immense majorité des cas d'éviter une récidive locale. Toutefois dans quelques cas, malgré l'examen extemporané une récidive survient quelques années plus tard ; les facteurs favorisant cette récidive sont difficiles à préciser.

Conclusion : Les auteurs rapportent le nombre de récidives survenues après traitement chirurgical d'un carcinome baso-cellulaire. Ces récidives sont relativement rares lorsque la prise en charge a comporté un examen extemporané des berges de résection. Ces récidives surviennent surtout chez des sujets relativement jeunes sans autre facteur de risque évident.

Abstract

Factors of recurrence of basal cell carcinomas of the eyelid

Basal cell carcinomas of the eyelids can recur, although these recurrences are uncommon. In this retrospective study, all basal cell carcinomas treated at Reims Regional Hospital since 1985 were studied to determine the frequency of recurrence and the factors for recurrence.

Material and methods: All basal cell carcinomas treated at Reims Regional Hospital since 1985 were studied. A total of more than 200 patients had been operated on for basal cell carcinoma during this period. Those with orbital extension or a location on 2 eyelids were excluded. Epidemiological factors such as sex, age, tumor location, tumor size, and treatment were noted. Recurrences were uncommon, presenting in ten patients. These recurrences were studied in relation to the existing epidemiological data and the treatment provided, particularly the histological results.

Discussion: Basal cell carcinomas located on only 1 eyelid or 1 canthus can usually be treated with one surgical intervention. Extemporaneous histological study can preclude a local recurrence in most cases, but in some cases the condition may recur some years later. Factors favoring recurrence are difficult to determine.

Conclusion: The authors report the number of recurrences after surgical treatment of basal cell carcinomas of the eyelids. The recurrences are relatively uncommon when the treatment has been done with extemporaneous histological examination of the resected edges. These recurrences arise particularly in relatively young patients with no other obvious risk factor.


Mots clés : Carcinome baso-cellulaire , récidive

Keywords: Basal cell carcinoma , recurrence


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 5

P. 512-516 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Brûlure cornéenne acide après peeling du visage
  • M. Zidi, T. Bourcier, J.-C. Legall, O. Touzeau, V. Borderie, L. Laroche
| Article suivant Article suivant
  • Vasculopathie polypoïdale idiopathique
  • M. Mohand-Said, M. Nodarian, A. Salvanet-Bouccara

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.