Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Percutaneous left atrial appendage closure followed by single antiplatelet therapy: Short- and mid-term outcomes - 25/04/17

Fermeture percutanée de l’auricule gauche suivie d’une monothérapie antiaggrégante plaquettaire : devenir à court et moyen terme

Doi : 10.1016/j.acvd.2016.09.006 
Zakaria Jalal a, , Marie-Lou Dinet a, Nicolas Combes b, Xavier Pillois a, Pauline Renou c, Igor Sibon c, Xavier Iriart a, 1, Jean-Benoît Thambo a, d, 1
a Department of paediatric and adult congenital cardiology, university hospital of Bordeaux, avenue Magellan, 33600 Pessac, France 
b Paediatric and congenital heart disease unit, Pasteur clinic, Toulouse, France 
c Department of neurology, university hospital of Bordeaux, Bordeaux, France 
d Inserm 1045, university of Bordeaux, Bordeaux, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

After left atrial appendage closure (LAAC), various antithrombotic protocols have been suggested, but the optimal post-procedural antithrombotic strategy is still under debate.

Aims

To investigate the efficacy and safety of LAAC with an AMPLATZER™ Cardiac Plug (ACP) device (St. Jude Medical, Minneapolis, MN, USA) followed by single antiplatelet therapy.

Methods

Consecutive patients with non-valvular atrial fibrillation and a contraindication for oral anticoagulants who underwent LAAC with an ACP device between 2012 and 2014 in two French centres were included. Follow-up included clinical evaluation at 1, 3, 6 and 12 months, and yearly thereafter, and a cardiac computed tomography scan at 3 months to assess device position, device-related thrombus and residual leak. Single antiplatelet therapy was prescribed after the procedure for at least 12 months.

Results

A total of 76 patients underwent successful LAAC (mean age: 73 years; 59% men; mean CHA2DS2-VASc score 4.4±1.3; mean HAS-BLED score 3.4±0.9). Three major complications occurred during the periprocedural period (one cardiac tamponade and two access site haematomas). Device thrombosis was observed at 3 months in five (6.8%) patients who remained asymptomatic. After a mean follow-up of 13 months, the rates of death, stroke and major bleeding were 2.6%, 4.0% and 1.3%, respectively. Embolic and bleeding events were less frequent than expected from CHA2DS2-VASc (4.0% vs 9.9%; P<0.001) and HAS-BLED (1.3% vs 4.3%; P<0.001) risk scores.

Conclusions

LAAC using an ACP device followed by single antiplatelet therapy could be a reasonable alternative for stroke prevention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Après la fermeture percutanée de l’auricule gauche (FPAG), plusieurs protocoles antithrombotiques ont été suggérés mais la stratégie optimale de traitement antithrombotique reste débattue.

Objectifs

Évaluer l’efficacité et l’innocuité de la FPAG avec les dispositifs Amplatzer Cardiac Plug (St. Jude Medical, Minneapolis, Minnesota) (ACP) suivie d’une monothérapie antiagrégante plaquettaire.

Méthodes

Les patients consécutifs ayant une fibrillation atriale non-valvulaire et une contre-indication aux anticoagulants oraux et ayant bénéficié d’une FPAG avec un dispositif ACP entre 2012 et 2014 dans 2 centres français étaient inclus. Le suivi comportait une évaluation clinique à 1, 3, 6 et 12 mois, puis de manière annuelle ainsi qu’une tomodensitométrie cardiaque à 3 mois pour évaluer la position de la prothèse, la présence d’un éventuel thrombus ou une fuite résiduelle. Une monothérapie antiagrégante était prescrite après la procédure pour au moins 12 mois.

Résultats

Au total, 76 patients ont bénéficié une d’FPAG avec succès (âge : 73 ans, 59 % d’hommes, CHA2DS2-VASc score moyen 4,4±1,3, HAS-BLED score moyen 3,4±0,9). Trois complications majeures sont survenues durant la période periprocédurale (1 tamponnade et 2 complications hémorragiques au point de ponction). Un thrombus sur le dispositif était observé à 3 mois chez 5 patients (6,8 %) par ailleurs asymptomatiques. Après un suivi moyen de 13 mois, les taux de décès, d’accidents emboliques et hémorragiques étaient de 2,6 %, 4,0 % et 1,3 %, respectivement. Les évènements emboliques et hémorragiques étaient moins fréquents que le prédisaient les scores de CHA2DS2-VASc (4,0 % vs 9,9 % ; p<0,001) et HAS-BLED (1,3 % vs 4,3 % ; p<0,001).

Conclusions

La fermeture percutanée de l’auricule gauche avec les dispositifs ACP suivie d’une monothérapie antiagrégante peut constituer une alternative raisonnable pour la prévention des accidents emboliques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Left atrial appendage, Percutaneous closure, Stroke, Atrial fibrillation

Mots clés : Auricule gauche, Fermeture percutanée, Accident vasculaire cerebral, Fibrillation atriale

Abbreviations : ACP, AF, CT, DAPT, LAA, LAAC, OAC, TIA, TOE, TTE


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 110 - N° 4

P. 242-249 - avril 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Clinical outcomes in myocardial infarction and multivessel disease after a cardiac rehabilitation programme: Partial versus complete revascularization
  • Ricardo Mori Junco, Regina Dalmau Gonzalez-Gallarza, Almudena Castro Conde, Oscar González Fernandez, Carlos Álvarez Ortega, Zorba Blázquez Bermejo, Luis Furuya-Kanamori, Raúl Moreno Gomez, Esteban López de Sa Arreses
| Article suivant Article suivant
  • The left atrial septal pouch as a risk factor for stroke: A systematic review
  • Mihai Strachinaru, Jose Castro-Rodriguez, Thierry Verbeet, Marie-Dominique Gazagnes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.