Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pneumomédiastin et consommation de cocaïne - 16/05/17

Doi : 10.1016/j.lpm.2017.01.002 
Michel Underner 1, , Jean Perriot 2, Gérard Peiffer 3
1 Centre hospitalier Henri-Laborit, unité de recherche clinique, 86000 Poitiers, France 
2 Centre de tabacologie, dispensaire Émile-Roux, 63100 Clermont-Ferrand, France 
3 CHR Metz-Thionville, service de pneumologie, 57038 Metz, France 

Michel Underner, Centre hospitalier Henri-Laborit (CHHL), unité de recherche clinique Pierre-Deniker, 86000 Poitiers, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La cocaïne est le produit illicite le plus consommé en France après le cannabis. Elle peut être responsable de nombreuses complications pulmonaires parmi lesquelles figurent les pneumomédiastins.

Objectifs

Revue systématique de la littérature sur les données concernant les pneumomédiastins chez les consommateurs de cocaïne sniffée ou fumée (free-base ou crack). Sources documentaires. Medline sur la période 1980–2016 avec pour mots clés : « pneumomediastinum » et « cocaine » ou « free-base » ou « freebasing » ou « crack », avec les limites « title/abstract » ; les langues retenues étaient l’anglais et le français. Parmi 72 articles, 48 résumés sélectionnés ont donné lieu à une double lecture aboutissant à retenir 35 études.

Résultats

Les 35 articles retenus concernaient 44 sujets (sex-ratio : 5,2) dont l’âge variait de 15 à 36 ans. Quatorze sujets utilisaient la cocaïne par voie nasale et 30 la fumaient (12 sous forme de free-base et 18 sous forme de crack). Trente-deux patients présentaient un pneumomédiastin isolé et 12 autres un pneumomédiastin associé à d’autres épanchements gazeux (pneumothorax, pneumopéricarde, pneumopéritoine ou pneumorachie). La douleur thoracique de survenue brutale est le symptôme le plus fréquent auquel s’associe souvent une oppression ou un gonflement de la région cervicale ; plus rarement sont notés une dyspnée et/ou une toux sèche. Le délai entre la prise de cocaïne et le début des symptômes varie de quelques minutes à 3jours. L’évolution est habituellement favorable avec guérison en 1 à 4jours.

Conclusion

La consommation de cocaïne peut occasionner des pneumomédiastins spontanés. Les praticiens doivent rechercher une consommation de cocaïne devant un pneumomédiastin survenant chez un sujet jeune, évoquer ce diagnostic en cas de douleur thoracique brutale chez un usager et l’aider à arrêter sa consommation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

In France, cocaine is the second most commonly used illicit drug after cannabis. It can be responsible for many respiratory disorders among which pneumomediastinum.

Objectives

Systematic literature review of data on pneumediastinum in cocaine users. Documentary sources. Medline, on the period 1980–2016 with the keywords “pneumomediastinum” and “cocaine” or “free-base” or “freebasing” or “crack”; limits “title/abstract”; the selected languages were English or French. Among 72 articles, 48 abstracts have given use to a dual reading to select 37 studies.

Results

Thirty-five selected articles related 44 subjects (sex-ratio: 5.2) whose age ranged from 15 to 36 years. Fourteen subjects used cocaine nasally and 30 others smoked it (12 as free-base and 18 in the form of crack). Thirty-two subjects had an isolated pneumomediastinum and 12 others had a pneumomediastinum combined with other gaseous effusions (pneumothorax, pneumopericardium, pneumoperitoneum or pneumorachis). Chest pain of sudden onset in the most common symptom which is often associated with tightness or swelling of the neck; more rarely there are dyspnea and/or a dry cough. The time between taking cocaine and the onset of the symptoms varies from a few minutes to 3 days. The course is usually good with healing in 1 to 4 days.

Conclusion

Cocaine use may be responsible for spontaneous pneumomediastinum. Practitioners must seek cocaine use in case of pneumomediastinum in a young person and consider the diagnosis in the case of sudden chest pain in cocaine users; they must help them to stop their consumption.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 3

P. 249-262 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Supplementation with 80,000 IU vitamin D3/month between November and April corrects vitamin D insufficiency without overdosing: Effect on serum 25-hydroxyvitamin D serum concentrations
  • Hervé Tournier, Nicole Tran, Nathalie Dray, Marine Brusset, Brigitte Rander, Xavier Millot, Catherine Bourcier, Étienne Cavalier, Jean-Claude Souberbielle
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome d’entérocolite induite par les protéines alimentaires
  • Étienne Bidat, Grégoire Benoist

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.