Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La surrénalectomie améliore la survie de patients sélectionnés porteurs d’un cancer oligométastatique - 17/05/17

Doi : 10.1016/j.jchirv.2016.04.019 
P. Tomasini a, , b , M.-E. Garcia a, L. Greillier a, b, C. Paladino c, F. Sebag c, F. Barlesi a, b
a Multidisciplinary oncology & therapeutic innovations department, Aix Marseille university, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, 13015 Marseille, France 
b Inserm U911 CRO2, Aix Marseille university, 13005 Marseille, France 
c Endocrine surgery department, Aix Marseille university, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, 13005 Marseille, France 

Auteur correspondant. Service d’oncologie multidisciplinaire et innovations thérapeutiques, hôpital Nord, chemin des Bourrely, 13915 Marseille cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le pronostic des cancers oligométastatiques est différent de celui des cancers polymétastatiques. La chirurgie peut améliorer leur survie. L’objectif de cette étude est de déterminer le rôle de la surrénalectomie chez les patients porteurs d’un cancer oligométastatique au niveau surrénalien et de rechercher de facteurs pronostiques ou prédictifs pour leur prise en charge.

Matériel et méthodes

Les patients porteurs d’un cancer oligométastatique au niveau surrénalien ont été sélectionnés. Les données cliniques ont été récupérées dans leurs dossiers médicaux. La survie sans progression (SSP), la survie globale (SG) et le devenir des patients ont été recherchés.

Résultats

Quarante patients ont été inclus. La PFS médiane était de 7,4 mois. Elle était plus longue chez les patients porteurs d’une métastase métachrone que chez les patients porteurs d’une métastase synchrone (10,8 contre 4,5 mois ; p=0,008). La survie médiane était de 22,8 mois. Elle était meilleure chez les patients ayant bénéficiés d’une laparoscopie par rapport à ceux ayant bénéficié d’une laparotomie (24,4 mois contre 11,2 mois ; p=0,05).

Discussion

La surrénalectomie fait partie de la prise en charge des patients porteurs de cancers oligométastatiques mais ceux-ci doivent être sélectionnés. La chirurgie serait indiquée dans le cas de métastases métachrones lorsqu’une laparoscopie est envisageable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Oligometastatic cancer prognosis is distinct from polymetastatic cancer prognosis and surgery can improve survival. The objective of this study was to assess the role of adrenalectomy and to look for prognostic or predictive factors for the treatment of patients with oligometastatic solid tumors and adrenal metastasis.

Material and methods

Patients with oligometastatic solid tumors undergoing adrenalectomy were selected. Clinical data were retrieved from electronic patients records. Progression free survival (PFS), overall survival (OS) and clinical outcomes were assessed.

Results

Forty patients were analyzed. Median PFS was 7.4 months and PFS was longer for metachronous versus synchronous adrenal metastasis (10.8 versus 4.5 months; P=0.008). Median OS was 22.8 months and OS was better with laparoscopic adrenalectomy versus open adrenalectomy (24.4 versus 11.2 months; P=0.05).

Discussion

Adrenalectomy part of the treatment plan of oligometastatic solid tumors but patients have to be selected. Surgery might be indicated for metachronous metastasis when laparoscopic adrenalectomy is possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Surrénalectomie, Métastase surrénalienne, Oligométastatique, Facteurs pronostiques, Facteurs prédictifs

Keywords : Adrenalectomy, Adrenal metastasis, Oligometastatic, Prognostic factor, Predictive factor


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 154 - N° 2

P. 94-98 - avril 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La réhabilitation améliorée diminue-t-elle le délai de reprise de transit après chirurgie colorectale ?
  • J. Barbieux, A. Hamy, M.-F. Talbot, C. Casa, S. Mucci, E. Lermite, A. Venara
| Article suivant Article suivant
  • Séquelles génito-urinaires après résection rectale carcinologique. Que dire aux patients en 2017 ?
  • A. Abdelli, X. Tillou, A. Alves, B. Menahem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.