Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Visual outcomes and complications of cataract surgery with primary implantation in infants - 18/05/17

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.12.010 
L. Vera a, , N. Lambert b, J. Sommet b, c, d, R. Boulkedid b, c, d, C. Alberti b, c, d, E. Bui Quoc a
a Service d’ophtalmologie, hôpital universitaire Robert-Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
b Unité d’épidémiologie clinique, hôpital Robert-Debré, AP–HP, Paris, France 
c UMR-S 1123 and CIC-EC 1426, ECEVE, université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, Paris, France 
d U 1123 and CIC-EC 1426, ECEVE, INSERM, Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

To describe the visual results and postoperative complications of cataract surgery with primary intraocular lens (IOL) implantation performed in infants and to determine possible predictive factors related to poor visual outcome.

Methods

A retrospective consecutive case series of cataract surgeries with primary IOL implantation in infants was performed. Visual outcome and postoperative complications were recorded. A final visual acuity>0.5 logMAR was considered as a poor visual outcome.

Results

Sixty-one consecutive procedures were evaluated in 43 infants. Eighteen infants (42%) had bilateral cataract surgery and 25 (58%) had monocular surgery. The median age at primary surgery was 5.7 months (range: 4 weeks–24 months). The median follow-up was 47 months (range: 14–60 months). The median best-corrected visual acuity in logarithm of the minimum angle of resolution (logMAR) at the last follow-up examination was 1.00 in the case of unilateral surgery and 0.40 in the case of bilateral surgery. The overall visual result in all eyes was 0.50 logMAR. A better visual result was achieved when the infants were younger than 6 months or older than 12 months of age when surgery was performed. Opacification in the visual axis requiring secondary surgery occurred in 54% of the eyes (33/61). Postoperative inflammation occurred in 41% of the eyes (25/61) but was not associated with poor visual outcome (P=0.39). Glaucoma affected 11.5% of the eyes (7/61) and was significantly associated with poorer visual function (OR: 15.36, 95% CI 1.02–230.35, P=0.05). Compared with the unilateral cataract group, the OR of poor visual acuity was 0.06 (95% CI 0.01–0.35, P<0.01) in the bilateral cataract group. No statistical association was observed between final visual acuity>0.5 logMAR and leukocoria at time of diagnosis, IOL-related complications and postoperative strabismus.

Conclusions

Primary IOL implantation is associated with an overall satisfactory visual outcome, especially when surgery is performed before 6 months or after 12 months of age and in bilateral cases. Glaucoma is the main complication associated with poor visual outcome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Décrire les résultats visuels et les complications de la chirurgie de la cataracte avec implantation primaire chez le nourrisson, et identifier d’éventuels facteurs de risque de mauvais résultat visuel.

Patients et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective de cas consécutifs de nourrissons opérés de cataracte congénitale avec implantation primaire. Les acuités visuelles et les complications ont été relevées. Une acuité visuelle finale>0,5 logMAR était considérée comme un résultat visuel non satisfaisant.

Résultats

Soixante et une procédures ont été évaluées chez 43 nourrissons. Dix-huit d’entre eux (42 %) avaient une cataracte bilatérale et 25 (58 %) une cataracte unilatérale. L’âge médian lors de la première intervention était de 5,7 mois (4 semaines à 24 mois). La durée médiane de suivi était de 47 mois (14 à 60 mois). La meilleure acuité visuelle finale corrigée en unités logarithmiques (logMAR) était de 1,00 en cas de chirurgie unilatérale et 0,40 en cas de chirurgie bilatérale. Elle était globalement de 0,50 logMAR. L’acuité était également plus élevée lorsque la chirurgie était pratiquée avant l’âge de 6 mois ou après l’âge de 12 mois. Une opacification de l’axe visuel nécessitant une chirurgie secondaire est survenue dans 54 % des yeux opérés (33/61). Une inflammation postopératoire a concerné 41 % des yeux (25/61) mais n’était pas associée à un pronostic visuel péjoratif (p=0,39). Un glaucome a été diagnostiqué sur 11,5 % des yeux (7/61) et était associé de façon significative à un mauvais pronostic visuel (OR : 15,36, 95 % IC 1,02–230,35, p=0,05). En comparaison avec le groupe de patients opérés de cataracte unilatérale, l’odds ratio de mauvaise acuité visuelle finale était de 0,06 (95 % IC 0,01–0,35, p<0,01) dans le groupe opéré de cataracte bilatérale. Aucune association statistiquement significative n’a été notée entre l’existence d’une leucocorie au moment du diagnostic, des complications liées à l’implant, la survenue d’un strabisme postopératoire et une acuité visuelle finale>0,5 logMAR.

Conclusion

L’implantation primaire est globalement associée à un pronostic visuel satisfaisant, en particulier chez les enfants de moins de 6 mois et de plus de 12 mois, et dans les cas bilatéraux. Le glaucome est la principale complication associée à un mauvais pronostic visuel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Congenital cataract, Surgery, Primary IOL implantation, Visual acuity, Complications

Mots clés : Cataracte congénitale, Chirurgie, Implantation primaire, Acuité visuelle, Complications


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 5

P. 386-393 - mai 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Greffes endothéliales par Descemet membrane endothelial keratoplasty (DMEK) : analyse d’une variante de découpe du greffon endothélio-descemétique
  • C. Benoist D’azy, C. Benoist D’azy, E. Gabison, V. Sapin, C. Bosc, B. Pereira, F. Chiambaretta
| Article suivant Article suivant
  • Synthèse intraoculaire de ferritine suite à un corps étranger intraoculaire ferrique
  • F. El Boukhrissi, A. Laktaoui, A. Hommadi, Y. Bamou, L. Balouch

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.