Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les troubles du langage dans la maladie d’Alzheimer sont-ils une simple aphasie ? - 22/05/17

Doi : 10.1016/j.sger.2017.03.009 
Cyril Hazif-Thomas a,  : Psychiatre et gériatre, chef de service, Philippe Thomas b : Psychiatre et gériatre, chercheur associé
a Intersecteur de psychiatrie de la personne âgée, EA 4686 éthique, professionnalisme et santé, CHRU de Brest, route de Ploudalmezeau, 29820 Bohars, France 
b Centre de recherches sémiotiques, CeReS, EA 3648, Université de Limoges, 39 rue Camille Guérin, 87000 Limoges, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La maladie d’Alzheimer s’accompagne d’une aphasie progressive, d’autant plus sévère que les troubles cognitifs sont plus marqués.

La qualité des soins prodigués au malade module cependant l’évolution de ses difficultés langagières.

L’aphasie est ainsi liée à l’insuffisance de communication humaine et peut être limitée par la prise en compte de la fonction phatique de la langue pour garder ouverts les canaux de communication.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Alzheimer's disease is accompanied by gradual aphasia, becoming more severe when the cognitive disorders are more marked. However, the quality of care provided to the patient can modulate the evolution of these language difficulties. Aphasia is linked to a human communication deficiency and can be limited by taking into account the phatic function of language to keep the channels of communication open

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : aphasie, langage, maladie d’Alzheimer, sémiotique

Keywords : Alzheimer's disease, aphasia, language, semiotics


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 125

P. 41-43 - mai 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’effet thérapeutique de la médiation animale dans la maladie d’Alzheimer
  • Clémence Quibel, Marie Bonin, Magalie Bonnet, Maryse Gaimard, France Mourey, Isabelle Moesch, Pierre Ancet
| Article suivant Article suivant
  • 27. Lève-malade et chirurgie de hanche
  • Albane de Thézy, Baptiste Caparros, Tristan Cudennec

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.