Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement endovasculaire par voie veineuse des fistules durales du sinus caverneux - 08/03/08

Doi : JFO-06-2002-25-6-0181-5512-101019-ART10 

S. Balayre [1],

M. Boissonnot [1],

J.-J. Gicquel [1],

J. Drouineau [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Traitement endovasculaire par voie veineuse des fistules durales du sinus caverneux

Objectif : Nous rapportons au travers de deux cas cliniques les techniques d'embolisation par voies veineuses des fistules durales, en utilisant la voie d'abord fémorale et la voie d'abord chirurgicale par la veine ophtalmique supérieure. Nous allons montrer l'intérêt de ces nouvelles techniques par rapport à l'embolisation par voie artérielle qui reste encore la méthode de référence.

Patients et méthode : Une patiente de 75 ans est adressée par son ophtalmologiste pour suspicion de tumeur orbitaire. Son acuité visuelle est de 3/10, et la patiente présente une exophtalmie et un chémosis sans thrill ni souffle. Le fond d'oeil est sans particularité.

Une échographie Doppler couleur montre une artériolisation de la veine ophtalmique supérieure droite en faveur d'une fistule durale du sinus caverneux.

L'angio-R.M.N. révèle un volumineux sinus carotidien droit confirmant le diagnostic de fistule.

En raison du terrain fragile de la patiente et du type de la fistule, on décide une embolisation par largage de coils par cathétérisme de la veine fémorale jusqu'au sinus caverneux.

L'exophtalmie régresse en quelques jours et la fistule est toujours étanche à un an.

Un patient de 40 ans, présente un tableau similaire de fistule artério-veineuse du sinus caverneux. Une tentative incomplète d'embolisation de la fistule par montée de sonde par voie fémorale est entreprise. Devant la persistance de la fistule au contrôle angiographique, on décide d'emboliser le sinus caverneux par un abord direct chirurgical de la veine ophtalmique supérieure. Une mise en place de coils est effectuée, la fistule ne se reperméabilise pas.

Conclusion : Ces deux cas cliniques montrent deux alternatives plus efficaces moins invasives que les embolisations par voies carotidiennes : méthode de référence (BROOKS 1930/SPEARMANN 1964/PARKINSON 1965) et que le trapping endovasculaire ou chirurgical : ces trois dernières techniques convenant mieux au traitement des fistules carotido-caverneuses.

Abstract

Endovascular treatment of sinus dural fistulas using vein catheterism

Purpose: We report two techniques for treatment of dural arteriovenous fistulas using femoral vein catheterism and direct surgery via the superior ophthalmic vein. We will attempt to show the advantages of these new techniques instead of using the arterial pathway, which is currently the reference procedure.

Subjects and method: Mrs G, 75 years old was sent by her ophthalmologist because of a suspected orbital tumor. Visual acuity: right eye: 3/10, exophthalmia, chemosis, with no thrill or murmur. The fundus examination was normal.

The ultrasound exam with color Doppler imaging showed an arterialization of the superior ophthalmic vein compatible with an arteriovenous sinus dural fistula. Angio-MRI revealed a large left cavernous sinus, confirming the diagnosis.

Considering the type of the fistula and the weak physical condition of the patient, we decided to attempt an endovascular embolization with coil placement, using femoral vein catheterism. Exophthalmia regressed within days. The fistula remains sealed 1 year after the procedure.

Mr D, 40 years old, showed a similar clinical aspect of sinus dural fistula. We attempted an embolization with the femoral vein, which failed. We decided to embolize the cavernous sinus via the direct surgical pathway of the superior ophthalmic vein. Coils were placed and the fistula was sealed.

Conclusion: These clinical cases show two less invasive alternatives giving better results than arterial embolization, the reference method (Brooks 1930; Spearmann 1964; Parkinson 1965), endovascular trapping, or surgery.


Mots clés : Fistules durales , traitement endovasculaire , embolisation , veine ophtalmique supérieure

Keywords: Sinus dural fistulas , endovascular treatment , embolization , superior ophthalmic vein


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 6

P. 621-626 - juin 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les facteurs de risque de la cataracte secondaire
  • T. Ayed, R. Rannen, K. Naili, M. Sokkah, S. Gabsi
| Article suivant Article suivant
  • À propos d'un cas de brûlure cornéo-sclérale grave par sonde de phacoémulsification
  • S. Roncin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.