Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des luxations postérieures du cristallin - 08/03/08

Doi : JFO-09-2002-25-7-0181-5512-101019-ART3 

L. El Matri,

O. Charfi,

A. Abdelhak,

F. Mghaieth,

F. Triki

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Traitement des luxations postérieures du cristallin : à propos de 18 cas

La luxation postérieure du cristallin est une complication relativement fréquente des traumatismes du globe oculaire.

Le traitement est médical, chirurgical et optique.

Les auteurs présentent une étude rétrospective des dossiers de 18 patients (18 yeux) opérés entre janvier 1990 et décembre 1999 pour une luxation postérieure du cristallin.

L'âge des patients varie de 9 à 60 ans avec une moyenne de 46 ans. L'étiologie de la luxation est une contusion oculaire dans 15 cas et une survenue spontanée dans 3 cas.

Tous les patients ont bénéficié d'une vitrectomie à 3 voies par la pars plana, suivie de l'extraction proprement dite du cristallin selon deux méthodes

  • par voie cornéenne dans 5 cas (à la cryode ou à l'anse) après injection de perfluorocarbone liquide (PFCL) ;
  • par phakophagie (6 cas) ou phakoémulsification (7 cas) dans le segment postérieur. Le PFCL est utilisé dans ce deuxième groupe, dans 4 cas.

Les résultats sont satisfaisants dans les deux groupes avec une acuité visuelle finale supérieure à 1/10 dans 11 cas sur 18.

Les complications comprennent 4 cas d'hypertonie, 3 cas d'oedème cornéen, 2 cas de décollement de rétine et un cas d'oedème maculaire cystoïde. Toutes ces complications ont été jugulées par un traitement médical et/ou chirurgical.

Les auteurs discutent les avantages et les inconvénients de chaque technique d'extraction et l'intérêt de l'utilisation des PFCL dans l'extraction des cristallins luxés.

Abstract

Management of posteriorly dislocated lenses: a report on 18 cases

The posterior dislocation of the lens is a relatively frequent complication of ocular trauma. Treatment is medical, surgical and optical.

The authors present a retrospective study of 18 patients (18 eyes) operated between January 1990 and December 1999 for a posterior dislocation of the lens. The age of the patients varied from 9 to 60 years, with a mean of 46 years. The etiology of the dislocation was an eye contusion in 15 cases and spontaneous dislocation in 3 cases.

Vitrectomy was performed in all the patients, followed by extraction of the lens using one of two methods

Results were good in both groups, with a final visual acuity better than 1/10 in 11 cases out of 18. Complications were substantially fewer than when using old techniques and included 4 cases of hypertonia, 3 cases of corneal edema, 2 cases of retinal detachment, and 1 case of macular edema. All of these complications were treated medically and/or surgically.

The authors discuss the advantages and disadvantages of all lens extraction techniques and the benefits of the use of perfluorocarbon liquid in the treatment of the dislocated lens.


Mots clés : Luxation du cristallin , vitrectomie , perfluorocarbones liquides , phacophagie , phacémulsification

Keywords: Dislocated lens , vitrectomy , perfluorocarbon liquid , phacoemulsification , phacophagia


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 7

P. 681-684 - septembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le test au fil imprégné de rouge phénol
| Article suivant Article suivant
  • Brûlures cornéennes et métalloprotéases : influence des greffes de membranes amniotiques

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.