Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La reconstruction de la loge lacrymale dans la chirurgie du canal d'union - 08/03/08

Doi : JFO-09-2002-25-7-0181-5512-101019-ART9 

J.-M. Ebran,

M. Kaddouri,

B. Briend,

G. Jallet,

I. Cochereau

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La reconstruction de la loge lacrymale dans la chirurgie du canal d'union

Nous décrivons une technique destinée à restaurer l'anatomie de la loge lacrymale dans la chirurgie du canal d'union.

Quatorze patients (4 hommes et 10 femmes) âgés de 59 ± 19 ans ont été opérés d'un larmoiement chronique lié à une sténose du canal d'union, soit un total de 18 interventions (14 unilatérales, 4 bilatérales). Nous avons réalisé une technique de Dupuy-Dutemps modifiée. La face antérieure du sac lacrymal était retournée et suturée au lambeau postérieur de muqueuse nasale. La sténose du canal d'union ainsi que la face externe du sac étaient réséquées sous le contrôle du microscope opératoire jusqu'à ce qu'il soit possible de passer librement une sonde bicanaliculonasale qui était laissée en place pendant 6 mois. Le plan antérieur de l'anastomose était constitué d'une plaque de Goretex ® (W.L. Gore and Associates Inc. Flagstaff, AZ) ou de PTFE ® (Polytétrafluoroéthylène ® F.C.I. Issy-les-Moulineaux, France) disposée à la face profonde de l'orbiculaire et suturée en dedans au lambeau antérieur de muqueuse nasale.

Le succès opératoire a été obtenu dans 15 cas sur 18 (83,3 %). Parmi nos 3 échecs, deux étaient liés à la perte prématurée de l'intubation bicanaliculonasale, un troisième était lié à la fibrose de la trappe.

Cette technique permet de restaurer la loge lacrymale remaniée lors du dépériostage de la branche montante du maxillaire supérieur et de protéger l'anastomose d'un envahissement par la fibrose. Le Goretex ® et le PTFE ® sont un appoint intéressant dans cette chirurgie.

Abstract

The reconstruction of the lacrimal pathway in the common canaliculus surgery

We describe a new technique for restoring lacrimal pathway anatomy in common canaliculus surgery.

Fourteen patients (4 men and 10 women), with a mean age of 59 ± 19 years, suffering from chronic epiphora caused by common canaliculus stenosis were operated on (18 procedures: 14 unilateral, 4 bilateral). We used a modified Dupuy-Dutemps technique. The anterior face of the lacrimal sac was cut as a flap, which was secured with the posterior nasal mucosal flap for the posterior anastomosis plane. The common canaliculus stenosis and the external face of the lacrimal sac were excised guided by the operating microscope so as to put in place a bicanalicular device, which was left for 6 months. The anterior plane of anastomosis was made of a Goretex ® patch or PTFE ® (Polytetrafluoroethylene ® ) placed under the deep face of the orbicularis muscle.

The procedure was successful in 15 of the 18 cases (success rate: 83.3%). Among the three failures, two were due to the early loss of the bicanalicular stent and one to anastomosis fibrosis. This technique made it possible to restore lacrimal pathway anatomy, which was severely modified by the dacryocystorhinostomy procedure and to protect the anastomosis from fibrosis by the surrounding tissues. Biomaterials such as Goretex ® and PTFE ® are valuable tools for this technique.

In common canaliculus stenosis, restoring the lacrimal pathway with biomaterials such as Goretex ® or PTFE ® improves the functional results.


Mots clés : Canal d'union , sténose , biomatériaux

Keywords: Common canaliculus , stenosis , biomaterials


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 7

P. 722-726 - septembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La kératoplastie lamellaire profonde
  • F. Trimarchi, E. Poppi, C. Klersy
| Article suivant Article suivant
  • Occlusion de l'artère centrale ou d'une branche de l'artère centrale de la rétine associée à un taux élevé de lipoprotéine (a) chez les sujets jeunes
  • A. Gronemeyer, S. Arsène, M.-L. Le Lez, J. Rateau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.