Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'Orbscan : un nouvel outil pour évaluer l'angle irido-cornéen - 08/03/08

Doi : JFO-10-2002-25-8-0181-5512-101019-ART5 

C. Allouch [1],

O. Touzeau [1],

V. Borderie [1],

M. Puech [1],

B. Ameline [1],

S. Scheer [1],

L. Laroche [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L'Orbscan : un nouvel outil pour évaluer l'angle irido-cornéen

Objectif : Évaluer l'exactitude et la reproductibilité de la mesure de l'angle irido-cornéen obtenue à l'aide de l'Orbscan.

Matériel et Méthodes : L'angle irido-cornéen de 100 yeux de 50 patients « normaux » a été mesuré à l'aide de Orbscan. Pour chaque oeil, l'angle irido-cornéen a été analysé selon 8 méridiens et selon les deux modes disponibles (le mode « plan » et le mode « polynomial »). Deux examens successifs ont été réalisés et la reproductibilité a été évaluée par la différence entre les 2 mesures. La valeur de l'angle a été corrélée avec l'équivalent sphérique subjectif et avec d'autres mesures biométriques (profondeur de la chambre antérieure, longueur axiale, diamètre cornéen) obtenus avec l'Orbscan.

Résultats : La reproductibilité de l'angle est significativement meilleure en mode plan qu'en mode polynomiale (5,4 % ± 4,7 contre 7,2 % ± 6,2 ; p < 0,001). La reproductibilité varie significativement selon la localisation (p < 0,001). La valeur de l'angle irido-cornéen varie significativement selon le mode (49,3 ± 4,6 pour le mode plan versus 42,8 ± 6,7 pour le mode polynomial ; p < 0,001) et selon la localisation (p = 0,02). La corrélation avec les autres mesures biométriques est plus élevée avec la reconstruction en mode plan qu'avec la reconstruction en mode polynomial. L'angle en mode plan est significativement corrélé avec l'équivalent sphérique subjectif (r s = – 0,59 ; p < 0,001), la profondeur de la chambre antérieure (r s = – 0,74 ; p < 0,001), la longueur axiale (r s = – 0,34 ; p < 0,002) et le diamètre cornéen (r s = – 0,34 ; p < 0,002).

Conclusion : La mesure de l'angle irido-cornéen obtenue par la reconstruction en mode plan de l'Orbscan est reproductible et est bien corrélée aux paramètres cliniques. L'Orbscan semble être un examen utile dans l'évaluation de l'angle irido-cornéen.

Abstract

Orbscan: a new device for iridocorneal angle measurement

Purpose: To evaluate the accuracy and reproducibility of iridocorneal angle measurement obtained with a slit-lamp method (Orbscan).

Methods: The iridocorneal angle was measured in 100 normal eyes of 50 patients using the Orbscan II device. Angles were measured in eight meridians using both the “plane” and “polynomial” modes. For each eye, two exams were taken successively and the reproducibility was calculated by analyzing the difference between both measurements. Angle value was correlated with subjective spherical equivalent and other biometric measurements obtained by Orbscan (i.e., anterior chamber depth, axial length, corneal diameter).

Results: Reproducibility of the angle measurement was significantly better with the plane mode than with the polynomial mode (5.4%±4.7 versus 7.2%±6.2; p <0.001). Reproducibility significantly varied with localization (p<0.001). Significant differences were found between reconstruction modes (49.3°±4.6° for plane mode versus 42.8°±6.7° for the polynomial mode; p<0.001) and according to localization (p=0.02). Correlation with the other biometric measurements was higher for the plane mode than for the polynomial mode. Angle measurement with the plane mode showed significant correlation with subjective spherical equivalent (r s =–0.59; p <0.001), the anterior chamber depth measurement (r s =–0.74; p<0.001), the axial length measurement (r s =–0.34 ; p <0.002), and the corneal diameter measurement (r s =–0.34; p <0.002).

Conclusion: The iridocorneal angle measure obtained with the plane mode showed high reproducibility and it significantly correlated with clinical parameters. It appears to be useful for clinical application.

Keywords: Orbscan , iridocorneal angle , biometry


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 8

P. 799-806 - octobre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment les patients réagissent-ils à la découverte d'un glaucome ?
| Article suivant Article suivant
  • La vision des soudeurs en France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.