Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Blocs anesthésiques faciaux dans le traitement de la douleur aiguë du zona ophtalmique - 08/03/08

Doi : JFO-01-2003-26-1-0181-5512-101019-ART1 

P. Gain [1],

G. Thuret [1],

C. Chiquet [1],

J. Pascal [2],

P. Michaud [2],

J. Maugery [1],

M.-L. Navez [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Blocs anesthésiques et douleur du zona ophtalmique

Introduction : Le zona ophtalmique en phase aiguë s'accompagne fréquemment d'une douleur sévère intéressant les territoires frontal et nasal du nerf ophtalmique. Le traitement de cette douleur est souvent difficile, particulièrement chez les sujets âgés, en raison des effets iatrogènes et des interactions avec les pathologies et traitements pré-existant fréquemment dans cette tranche d'âge.

But de notre étude : Étudier l'efficacité et l'innocuité de blocs anesthésiques des nerfs frontal et nasal dans le traitement de la douleur sévère en phase aiguë du zona ophtalmique chez des sujets âgés.

Matériel et méthodes : Étude prospective chez 20 patients, d'âge moyen 76 ± 7 ans (de 63 à 88) présentant un zona ophtalmique en phase aiguë (moins d'un mois) avec une douleur sévère cotée selon l'Échelle Visuelle Analogique (EVA) supérieure ou égale à 4, et rebelle au traitement antalgique. Tous les patients ont bénéficié d'un ou plusieurs blocs anesthésiques d'un mélange de bupivacaïne adrénalinée associée à la clonidine au niveau de la branche frontale et parfois nasale du nerf ophtalmique. La douleur était mesurée par l'EVA quotidienne durant 5 jours et les blocs répétés tant que la douleur était cotée EVA >= 4. La survenue d'effets secondaires locaux ou généraux était recherchée.

Résultats : Le nombre de blocs anesthésiques par patient, allait de 1 à 4 (moyenne : 2,3 ± 0,7). L'ensemble des patients a présenté une diminution de la douleur dès la première injection. L'EVA moyenne était de 7,4 ±1 avant injection et diminuait à 4,8 ± 1,0 ; 4,1 ± 1,1 ; 3,5 ± 1,0 ; 3,2 ± 0,6 ; 2,8 ± 0,9 à J1, J2, J3, J4 et J5 respectivement (p < 0,001). Le traitement antalgique avait pu être diminué de façon définitive pour la totalité des patients. Aucun effet secondaire local ou général n'a été observé.

Conclusion : Les blocs anesthésiques des branches frontales et nasales, éventuellement répétés, soulagent efficacement et rapidement la douleur sévère de la phase aiguë du zona ophtalmique. Leur parfaite tolérance et leur simplicité de réalisation en font une excellente indication dans le traitement complémentaire de la douleur du zona aigu hyperalgique du sujet âgé.

Abstract

Facial anesthetic blocks in the treatment of acute pain during ophthalmic zoster

Background: Ophthalmic zoster is frequently accompanied by severe pain in the frontal and nasal divisions of the ophthalmic nerve. Treating this pain is often difficult, particularly in elderly patients, owing to iatrogenic effects and to interactions with the pre-existing diseases and treatments frequently present in this age group. The aim of our study was to consider the efficacy and toxicity of the frontal and nasal nerve blocks in the treatment of severe pain during acute ophthalmic zoster in the elderly.

Material and methods: A prospective study was conducted on 20 patients (mean age, 76 ±7 years; range, 63–88) presenting with acute ophthalmic zoster with severe pain (less than 1 month since onset), which had resisted analgesic medication. All patients had a visual analogue score for pain (VAS) of 4 or more and received one or more anesthetic blocks of a compound of bupivacaine with adrenaline associated with clonidine at the frontal branch and sometimes the nasal branch levels of the ophthalmic nerve. Pain was measured daily by VAS for 5 days, and the blocks were repeated if the VAS was still 4 or higher. Patients were checked for local or systemic side effects.

Results: The number of anesthetic blocks per patient ranged from one to four (mean: 2.3 ±0.7). All patients experienced less pain after the first injection. The mean preinjection VAS was 7.4 ±1 and fell to 4.8 ±1.0, 4.1 ±1.1, 3.5 ±1.0, 3.2 ±0.6 and 2.8 ±0.9 at day 1, day 2, day 3, day 4 and day 5, respectively (p <0.001). It was possible to reduce analgesic medication permanently in all patients. No local or systemic side effect was observed.

Conclusion: Anesthetic blocks of the frontal and nasal branches, repeated if necessary, give fast and effective relief from the severe pain of acute ophthalmic zoster. They are fully tolerated and simple to administer, making them an excellent indication in the complementary treatment of the pain of hyperalgic acute zoster in the elderly.


Mots clés : Douleur aiguë , zona ophtalmique , blocs anesthésiques , grand âge

Keywords: Acute pain , ophthalmic zoster , anesthetic block , the elderly


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 1

P. 7-14 - janvier 2003 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Glaucomes réfractaires et implant de Molteno : étude rétrospective des suites opératoires et des résultats d'une variante chirurgicale
  • P. Hamard, K. Loison-Dayma, J. Kopel, H. Hamard, C. Baudouin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.