Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les mélanomes de l'iris. Étude rétrospective de 11 cas traités par excision chirurgicale - 08/03/08

Doi : JFO-01-2003-0181-5512-101019-ART4 

S. Cardine [1],

M. Labetoulle [1],

O. Kirsch [1],

M. Di Nolfo [1],

H. Offret [1],

E. Frau [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les mélanomes de l'iris. Étude rétrospective de 11 cas traités par excision chirurgicale

Introduction : Le mélanome de l'iris, bien qu'étant une tumeur maligne, est souvent lentement évolutif. Sa localisation le rend facilement accessible à un traitement chirurgical ; cependant celui-ci peut se compliquer de photophobie et poser des problèmes esthétiques.

Matériel et méthodes : Nous avons étudié rétrospectivement les dossiers de 11 patients, présentant un mélanome de l'iris traités par exérèse chirurgicale avec un abord limbique postérieur tunnellisé. L'intervention a consisté à réaliser dans 9 cas une iridectomie (résection localisée de la lésion) et, dans 2 cas, une résection iris/corps ciliaire.

Résultats : Les 11 patients, 7 femmes et 4 hommes, étaient âgés de 27 à 76 ans. L'analyse histologique a retrouvé dans 10 cas un mélanome à cellules fusiformes B et dans un cas un mélanome mixte. Tous les patients avaient une acuité visuelle finale supérieure à 6/10 e avec un recul de 1 à 5 ans. Un cas de photophobie et un cas de cataracte (chez une patiente de 76 ans) ont été retrouvés au cours du suivi.

Conclusion : Le traitement de choix d'un mélanome de l'iris se doit d'être peu agressif étant donné le risque évolutif très lent et les récidives rares. Le traitement chirurgical permet une confirmation histologique du diagnostic, avec un résultat fonctionnel satisfaisant grâce à un abord chirurgical postérieur, moins astigmatogène qu'une voie d'abord cornéenne (surtout en cas de large iridectomie). À l'avenir, ces constatations cliniques devront être confirmées par une étude de la topographie cornéenne pré et post-opératoire.

Abstract

Iris melanomas. A retrospective study of 11 patients treated by surgical excision

Introduction: Iris melanoma, even when a malignant tumor, has a slow progressive course. Surgical treatment is easy because of localization of the tumor but can be accompanied by a range of complications, from photophobia to cosmetic problems.

Materials and methods: We reviewed the records of 11 patients with iris melanoma treated by surgical excision with posterior limbus incision. Conventional iridectomy was performed in nine cases and iridocyclectomy in two cases.

Results: There were seven females and four males ranging in age from 27 to 76 years. Histologically, 10 tumors were composed of B spindle cells and one was mixed. For all patients, followed up for 1–5 years, final visual acuity was more than 6/10. One patient complained of photophobia and cataract developed in one 76-year-old woman at the end of follow-up.

Conclusion: Because of the good prognosis of iris melanoma, conservative treatment can be given in most of cases (without local complications). Surgical resection confirms diagnosis after histopathological examination, with good final functional result thanks to scleral tunnel incision, which induces less astigmatism than corneal incisions. In the future, these findings will have to be confirmed by a corneal topography study before and after surgery.


Mots clés : Iris , mélanome , exérèse chirurgicale

Keywords: Iris , melanoma , surgical excision


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 1

P. 31-37 - janvier 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution de la réfraction subjective après mise en divergence artificielle et ses rapports avec un éventuel spasme myopique
  • A.C. Spielmann
| Article suivant Article suivant
  • OEdème maculaire cystoïde du diabétique et vitrectomie
  • P.-A. Ndoye Roth, J.-D. Grange, Z. Hajji

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.