Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sourire intentionnel du bébé et facteurs maternels associés - 01/07/17

Baby's intentional smile and maternal associated factors

Doi : 10.1016/j.neurenf.2017.05.007 
É. Fiossi Kpadonou a, A. Odjo b, A. Djidonou b, T.G. Kpadonou c,
a CHU de la mère et de l’enfant – Lagune (CHU-MEL), Cotonou, Bénin 
b Centre hospitalier départemental Borgou/Alibori, Parakou, Bénin 
c Médecine physique-réadaptation, CNHU–HKM, Cotonou, Bénin 

Auteur correspondant. 04 BP, 808 Cotonou, Bénin.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 01 July 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

L’apparition du sourire intentionnel requiert la stabilité psychoaffective de la mère et un environnement social interactif.

Objectif

Analyser l’âge de survenue et les facteurs maternels associés au sourire intentionnel du bébé.

Méthode

L’étude a été transversale, descriptive et analytique avec un suivi à domicile durant 4 mois, de 165 bébés recensés dans des maternités de la ville de Parakou et ses périphéries.

Résultats

L’âge moyen de la survenue du sourire était de 58 jours, avec des extrêmes de 16 et 93 jours. Il y a eu 51,5 %, ayant souri à 1–2 mois ; 40 %, tard (2–3 mois). Le bébé ayant eu un sourire intentionnel précoce est celui dont la mère est âgée de 30–34 ans, engagée dans une union monogame, ayant reçu son bébé sur son abdomen à la naissance, l’ayant pris dans ses bras dans les 5 heures suivantes, s’en étant occupé pendant au moins 13 semaines, avant toute reprise d’activités et vivant dans une concession familiale.

Discussion

L’âge d’apparition du sourire intentionnel était presque identique à celui de la plupart des études. La stimulation et les interactions maternelles sont indispensables.

Conclusion

La tranche d’âge maternel de 30–34 ans, l’accueil du bébé sur l’abdomen de la mère à la naissance, sa prise dans les bras maternels et les congés de maternité longs, facilitent l’apparition du sourire intentionnel. Une meilleure connaissance des facteurs maternels constitue une piste de mesures préventives en pédopsychiatrie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The appearance of the intentional psycho-smile requires the stability of the mother and an interactive social environment. The aim of this study is to analyze the age of onset and maternal factors associated with the intentional smile.

Method

The study was cross-sectional and descriptive with a home monitoring for 4 months of 165 babies identified in maternity hospitals of the city of Parakou and its surrounding area.

Results

The mean age of onset of smiles was 58 days, with extremes of 16 and 93 days; the sex ratio was 0.89. Among the infants, 51.5% smiled at 1–2 months, 40% did so later (2–3 months). The baby who had an early intentional smile is one whose mother is in an age group between 30–34 years, engaged in a monogamous union, who received her baby on her abdomen at birth, took it in her arms within 5hours, cared for it for at least 13 weeks prior to any resumption of activities while living in a family situation.

Discussion

The age of onset of intentional smile was almost identical to that of most studies. Living in a family home environment favors early occurrence of intentional smile of the baby (P=0.016). Indeed, the current mode of residence in Benin is one erected in a house where life is interwoven cohabitants. The child remains exclusively with its mother when in the womb. Once born, the baby is invested and becomes the object of care and protection of all members of various families, including people living in neighboring apartments, without blood relationship. Living in a house with several people around the baby, is an asset to the occurrence of intentional smile. It seems pejorative, born from parents who do not have any bond of union. The most conducive parental marital status found by our study is monogamous. The rank of the baby amongst the children of the mother has no influence on the age of onset of intentional smile. Stimulation and maternal interactions are essential.

Conclusion

Maternal age over 30–34 years, the reception of the baby on the abdomen of the mother at birth, being held in the mother's arms and a long maternity leave, facilitate the emergence of intentional smile. A better understanding of maternal factors constitutes a track of preventive measures in child psychiatry.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sourire intentionnel, Bébé, Mère, Facteurs associés

Keywords : Intentional smile, Baby, Mother, Associated factors


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.