Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

La douleur en otorhinolaryngologie - 03/07/17

[20-940-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(17)76764-5 
J.-M. Prades a, b, , M. Gavid a, b
a Service ORL, Hôpital Nord, CHU de Saint-Étienne, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 
b Laboratoire d'anatomie, Faculté de médecine Jacques-Lisfranc, campus Santé Innovations, 10, rue de la Marandière, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Une douleur cervicocéphalique est un symptôme neurologique complexe à plusieurs composantes : somesthésique, cognitive, affective et comportementale. Le malade demande plus de temps qu'une simple consultation observationnelle : l'interrogatoire, l'examen locorégional (voire général) doit conduire à un diagnostic qualitatif et quantitatif de la douleur à l'origine d'une stratégie précise paraclinique (imagerie) et thérapeutique. Les céphalées primaires ou essentielles représentent 90 % des céphalées observées, le plus souvent bénignes : migraine, céphalée de tension, céphalée chronique quotidienne (CCQ), algie vasculaire de la face (AVF) doivent être distinguées. Toute modification de la sémiologie habituelle ou leur apparition impromptue doit alerter et faire envisager une imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale en urgence. Une CCQ doit faire rechercher un abus d'antalgiques ; une crise d'AVF doit rapidement mettre en œuvre sumatriptan et oxygénothérapie à haut débit. Les céphalées secondaires sont caractérisées par leur contexte ou une cause précise. Elles sont associées à un traumatisme crânien, une atteinte endocrânienne infectieuse, toxique (monoxyde de carbone) ou métabolique, un trouble de l'hydraulique du liquide cérébrospinal, une atteinte péricrânienne orbitaire, nasosinusienne, buccodentaire, otologique ou cervicogénique. Les névralgies cervicofaciales doivent faire considérer certains facteurs étiologiques : un conflit vasculonerveux trigéminal pour la névralgie faciale ou un virus herpès pour la névralgie du ganglion géniculé. Certains contextes sont à souligner : les céphalées aiguës au pavillon d'urgence, les céphalées de l'enfant et du sujet âgé, les douleurs lors d'un carcinome des voies aérodigestives supérieures évolutif, en cours de traitement ou à l'occasion d'algies séquellaires somatiques ou psychiques. Une connaissance pharmacologique minimum est requise, notamment pour les opioïdes et les traitements d'une neuropathie. Une prise en charge multimodale est souvent à considérer. Les douleurs postopératoires en otorhinolaryngologie imposent au chirurgien le respect des recommandations, comme après une amygdalectomie, modèle d'une chirurgie courante et hyperalgique chez l'enfant comme chez l'adulte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Céphalée primaire, Céphalée secondaire, Névralgie, Carcinologie, Douleur postopératoire, Opioïde, Urgences


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Actinomycose cervicofaciale
  • A. Loth-Bouketala, J. Graziani, N. Fakhry
| Article suivant Article suivant
  • Fréquence des cancers des voies aérodigestives supérieures
  • F. Rubin, C. Legoupil, P. Bonfils, H. Mirghani, C. Hill

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.