Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie de la contamination bactérienne oculaire en chirurgie de la cataracte - 08/03/08

Doi : JFO-03-2003-26-3-0181-5512-101019-ART5 

J. Feys [1],

J.-P. Emond [2],

A. Salvanet-Bouccara [1],

A. Dublanchet [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Épidémiologie de la contamination bactérienne oculaire en chirurgie de la cataracte

Introduction : L'analyse des prélèvements intraoculaires permet de préciser les germes contaminant la chambre antérieure au cours de la chirurgie de la cataracte, aidant à une meilleure compréhension de l'endophtalmie postopératoire.

Méthodes : Le liquide emplissant la chambre antérieure est systématiquement prélevé en fin d'intervention de cataracte. Le prélèvement est injecté en flacon d'hémoculture pour mise en culture et analyse microbiologique.

Résultats : Sur 2 624 prélèvements, 132 étaient contaminés (5 %). Les contaminants étaient exclusivement des bactéries à Gram +, essentiellement des corynéformes (68 %) et des staphylocoques à coagulase négative et espèces apparentées (24 %).

Discussion : Le taux de contamination apparaît constant, mais cette contamination n'aboutit le plus souvent à aucune une infection clinique. Tous les germes retrouvés étaient des commensaux, aucun germe environnemental n'a été isolé dans ces prélèvements. Le taux de contamination n'était pas statistiquement différent après extraction extracapsulaire (5,6 %) et phacoémulsification (4,7 %). La pose d'un implant à anses en polypropylène s'accompagnait par contre d'un risque significativement plus élevé de contamination (9,9 %).

Conclusion : La contamination oculaire peropératoire est stable, et elle est due exclusivement à des germes commensaux. La surveillance de cette contamination peut permettre de déceler des contaminants environnementaux. Elle constitue surtout un observatoire en continu de l'évolution des germes pendant la chirurgie de la cataracte.

Abstract

Bacterial contamination: epidemiology in cataract surgery

Purpose: To evaluate anterior chamber (AC) bacterial contamination at the end of cataract surgery in a large series of patients, to determine the influence of operative technique on ocular contamination.

Methods: Retrospective study of 2 624 patients undergoing cataract extraction, 354 extracapsular cataract extraction (ECCE) and 2 270 phacoemulsification. Anterior chamber aspirates were performed on completion of surgery for microbiological studies.

Results: One hundred and thirty two patients (5%) had culture-positive anterior chamber aspirates. Coagulase-negative Staphylococcus, Propionibacterium sp. and Corynebacterium sp. were the most commonly isolated organisms. The AC contamination rates during ECCE (5.6%) and phacoemulsification (4.7%) were not statistically different. There was a statistically significantly higher risk of AC contamination in eyes receiving an intraocular lens (IOL) with polypropylene haptics (9.9%) than in eyes receiving the same IOL with polymethylmethacrylate haptics (4.4%).

Conclusion: Surgical technique had no statistically significant effect on ocular contamination. Polypropylene haptics IOLs were associated with a higher risk of bacterial contamination.


Mots clés : Endophtalmie , chirurgie de la cataracte , prélèvement de chambre antérieure , contamination microbienne

Keywords: Endophthalmitis , cataract surgery , anterior chamber sampling , microbial contamination


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 3

P. 255-258 - mars 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Occlusions veineuses rétiniennes et hyperhomocystéinémie
  • J. Blondel, A. Glacet-Bernard, N. Bayani, J. Blacher, F. Lelong, J.-P. Nordmann, G. Coscas, G. Soubrane
| Article suivant Article suivant
  • Un nouveau modèle d'hyperpression oculaire induite chez le miniporc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.