Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Transmission génétique de la cataracte congénitale - 08/03/08

Doi : JFO-04-2003-26-4-0181-5512-101019-ART13 

F. Beby [1 et 2],

L. Morle [2],

L. Michon [2],

Bozon M. [2],

P. Edery [2],

C. Burillon [1],

Ph. Denis [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Transmission génétique de la cataracte congénitale

La cataracte congénitale est une cause fréquente de baisse de vision chez l'enfant. Environ une cataracte congénitale sur trois est d'origine héréditaire. Dans sa forme non syndromique, la maladie se caractérise par une hétérogénéité phénotypique et génétique. La transmission s'effectue le plus souvent sur le mode autosomique dominant avec forte pénétrance. À l'heure actuelle, treize gènes impliqués dans cette maladie ont été identifiés. L'identification des mutations génétiques responsables de la cataracte congénitale devrait permettre d'approfondir nos connaissances sur la formation des opacités cristalliniennes mais aussi sur le développement embryonnaire du cristallin normal.

Abstract

The genetics of hereditary cataract

Congenital cataracts are an important cause of visual impairment in children. Approximately one-third of congenital cataracts are hereditary. The disease, when inherited as an isolated abnormality, is phenotypically and genetically heterogeneous. Autosomal dominant forms with high penetrance appear to be the most common. To date, thirteen genes have been implicated in cataractogenesis. The identification of the genetic mutations causing congenital cataracts will provide a better understanding of cataractogenesis in childhood and provide further insights into normal lens development.


Mots clés : Cataracte héréditaire , cataracte nucléaire , cataracte zonulaire , cristallines , connexines , opacification du cristallin

Keywords: Hereditary cataract , nuclear cataract , zonular cataract , crystallin , connexin , cataractogenesis


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 4

P. 400-408 - avril 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L'association de substituts lacrymaux est-elle toujours synergique ?
  • T. Bury, T. Bourcier, C. Debbasch, L. Laroche
| Article suivant Article suivant
  • Apports de l'informatique au diagnostic et au traitement. Le principe de l'hypothèse privilégiée
  • F. Paycha, G. Nepoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.