Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement de l'astigmatisme myopique composé par Lasik : comparaison entre le traitement en cylindre positif et le traitement en cylindre négatif - 08/03/08

Doi : JFO-05-2003-26-5-0181-5512-101019-ART2 

J. Tixier [1],

B. Ameline-Chalumeau [2],

S. Quesnot [3],

T. Bourcier [2],

O. Touzeau [2],

D. Brémond-Gignac [1],

L. Laroche [1 et 2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Traitement de l'astigmatisme myopique composé par Lasik : comparaison entre le traitement en cylindre positif et le traitement en cylindre négatif

Introduction : Dans le traitement par lasik des astigmatismes myopiques composés, la technique de photoablation de référence repose sur un traitement en cylindre négatif. Nous avons comparé ce mode de traitement classique avec un traitement laser en cylindre positif.

Matériel et méthodes : Une étude rétrospective menée dans le service a permis d'analyser 29 yeux de 19 patients traités par lasik pour astigmatisme myopique composé avec le laser Chiron Technolas keracor 217c. Parmi ces 29 yeux traités, 14 l'avaient été en cylindre positif (groupe 1) et 15 en cylindre négatif (groupe 2).

Résultats : L'équivalent sphérique pré-opératoire moyen pour les groupes 1 et 2 était respectivement de –7,09 ± 3,36 D et –8,05 ± 2,27 D et le cylindre pré-opératoire moyen de 1,73 ± 0,88 D et 1,73 ± 0,74 D. À 6 mois, l'équivalent sphérique et le cylindre résiduels moyens étaient respectivement de –0,57 ± 1,58 D et 0,57 ± 0,54 D dans le groupe 1 et –0,68 ± 0,88 D et 0,7 ± 0,46 D dans le groupe 2. L'astigmatisme chirurgicalement induit calculé par analyse vectorielle était de 1,36 ± 0,66 D dans le groupe 1 et 1,54 ± 0,56 D le groupe 2. Sur le plan des résultats réfractifs et visuels, il n'existait pas de différence statistiquement significative. En revanche, le diamètre de zone optique traité était statistiquement plus large en cylindre positif.

Discussion : Les résultats de notre série sont comparables à ceux de la littérature. La technique en cylindre positif autorise un traitement de zone optique plus large, tout en préservant la même épaisseur cornéenne centrale.

Conclusion : Le traitement lasik en cylindre positif semble être une technique fiable et prédictible pour traiter les astigmatismes myopiques composés.

Abstract

Lasik correction of compound myopic astigmatism with positive versus negative cylinder ablations

Purpose: To compare the predictability, efficacy, and safety of two methods of Lasik correction of compound myopic astigmatism: positive cylinder ablation versus negative cylinder ablation.

Methods: Twenty nine eyes of 19 patients were retrospectively analyzed. They had undergone Hansatome or ALK-e flap keratectomy, and a Technolas Keracor 217c laser ablation. Group 1 (14 eyes) was corrected with the positive cylinder program, group 2 (15 eyes) with the negative cylinder program. Spherical equivalent (SE), cylinder, vector analysis, and best corrected and uncorrected visual acuities (BCVA, UVA) were compared in the two groups. Minimum follow-up was 6 months.

Results: The preoperative mean SEs for groups 1 and 2 were, respectively, – 7.09±3.36 D and – 8.05±2.27 D (NS). Mean cylinders were 1.73±0.88 (group 1) and ±0.74 (group 2) D. Visual acuities were not statistically different in the two groups. Postoperative mean SEs were, respectively, – 0.57±1.58 D and – 0.68±0.88 D. Mean cylinder was, respectively, 0.57 ± 0.54 D and 0.7 ± 0.46 D in groups 1 and 2. Astigmatism induced by surgery, calculated by vector analyses was, respectively, 1.36 ± 0.66 D and 1.54 ± 0.56 D. Percentages of UVA above 20/25 were, respectively, 50% and35%. None of those differences was statistically significant. One eye lost one line of BCVA.

Conclusion: The positive cylinder ablation method makes a larger optical zone of ablation possible with the same central deepness of ablation. We found that the predictability, efficacy, and safety of this technique compares well with the negative cylinder ablation in compound myopic astigmatism.


Mots clés : Chirurgie réfractive , Lasik , astigmatisme

Keywords: Refractive surgery , Lasik , astigmatism


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 456-463 - mai 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anneau capsulaire non biodégradable relargant pour la prévention de la cataracte secondaire
  • B. Cochener, S. Pandey, D. Apple, R. Bougaran, J. Colin
| Article suivant Article suivant
  • Variations réfractives et topographiques à long terme des kératoplasties transfixiantes
  • O. Touzeau, C. Allouch, V. Borderie, T. Bourcier, S. Scheer, L. Laroche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.