Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Développement de rétines foetales humaines après implantation de globes oculaires chez la souris nude - 08/03/08

Doi : JFO-05-2003-26-5-0181-5512-101019-ART4 

K. Angioi [1 et 2],

R. Hatier [3],

A. Duprez [2 et 4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Développement de rétines foetales humaines après implantation de globes oculaires chez la souris nude

But : Analyser les interactions entre les tissus oculaires et la rétine pour déterminer les meilleures conditions de développement d'une allogreffe de rétine foetale humaine.

Matériel et méthodes : Cinquante-huit globes oculaires d'embryons de 6 à 7 semaines ou de foetus humains de 8 à 10 semaines provenant d'interruptions volontaires de grossesse ont été greffés sur le mésentère de 58 souris nude puis prélevés de 1 à 245 jours après leur implantation pour étudier le développement de la rétine en microscopie optique et électronique.

Résultats : Toutes les greffes ont pris. Vingt-six globes avaient une organisation histologique normale de la choriocapillaire, de l'épithélium pigmentaire et de la rétine neuro-sensorielle du pôle postérieur. La différentiation des photorécepteurs apparaissait vers le 80 e jour et devenait complète au 166 e jour. La rétine de la partie antérieure du globe était toujours dysplasique. Vingt-trois globes possédaient une rétine dysplasique avec des plis, des rosettes et de petites plages de nécrose. Quand l'épithélium pigmentaire était nécrosé ou dysplasique, la rétine neuro-sensorielle était toujours dysplasique ou absente. Les neuf autres globes étaient atrophiques et dépourvus de rétine.

Conclusion : Le développement d'une rétine neuro-sensorielle stratifiée avec des photorécepteurs différentiés nécessite la mise en place d'une bonne vascularisation et le développement normal d'un épithélium pigmentaire. En l'absence de ces deux conditions la rétine neuro-sensorielle est très dysplasique ou disparaît.

Abstract

Development of human fetal neuroretina grafted into nude mice

Purpose: To determine the role of different ocular tissues in the development of the human fetal neuroretina heterotopically implanted in nude mice.

Material and methods: Fifty eight eyeballs obtained from legally aborted 6- to 7-week-old embryos or 8- to 10-week-old fetuses were heterotopically implanted in nude mice. Over a period of 1–245 days, all the grafts were removed for light and electron microscopy observations.

Results: All grafts were successful. Twenty six exhibited a normal histological organization of the choriocapillaris, the retinal pigment epithelium, and the neuroretina in the posterior part of the eye. Photoreceptor differentiation was observable approximately 80 days after transplantation and was complete at 166 days. The anterior part of the retina was always dysplasic. Twenty three eyes had a dysplasic neuroretina with folds, rosettes, and necrotized areas. In absence of retinal pigment epithelium, the neuroretina was always dysplasic or absent. Nine eyes were atrophic without any differentiation of the neuroretina.

Conclusion: These results demonstrate that the development of a stratified neuroretina requires both rapid revascularization and normal development of retinal pigment epithelium. When these conditions are not met, the neuroretina becomes dysplasic or atrophic or disappears.


Mots clés : Xénogreffes de globes oculaires foetaux humains , développement rétinien , souris nude

Keywords: Human fetal retina grafting , retinal development , nude mouse


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 471-476 - mai 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Variations réfractives et topographiques à long terme des kératoplasties transfixiantes
  • O. Touzeau, C. Allouch, V. Borderie, T. Bourcier, S. Scheer, L. Laroche
| Article suivant Article suivant
  • Description d'un mélanome de l'uvée dans le cadre d'une neurofibromatose de type 2
  • A. Mataftsi, L. Zografos, L. Chamot, A. Schalenbourg

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.