Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence de l’Helicobacter pylori dans la choriorétinopathie séreuse centrale et l’épithéliopathie rétinienne diffuse - 08/03/08

Doi : JFO-12-2004-27-10-0181-5512-101019-ART06 

A. Ahnoux-Zabsonre [1],

M. Quaranta [2],

M. Mauget-Faÿsse [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Prévalence de l’Helicobacter pylori dans la choriorétinopathie séreuse centrale et l’épithéliopathie rétinienne diffuse. Étude complémentaire

Introduction : En 2001, Mauget-Faÿsse et ses collaborateurs avaient trouvé chez 16 patients atteints de choriorétinopathie séreuse centrale (CRSC) et d’épithéliopathie rétinienne diffuse (ERD), une prévalence d’infection par Helicobacter pylori (Hp) de 56,3 %, double de celle de la population française. Cette étude complémentaire vise à vérifier ces résultats.

Patients et méthode : Entre 1996 et 2002, 78 patients présentant une CRSC/ERD ont été inclus. Le diagnostic était confirmé par l’examen du fond d’œil, une angiographie à la fluorescéine et au vert d’indocyanine et des analyses rétiniennes par la tomographie par cohérence optique (à partir de 2000). Ces patients ont tous bénéficié d’une recherche de Hp par le test respiratoire à l’urée marquée au 13C. L’analyse des résultats a été réalisée avec les tests de Chi2.

Résultats : Sur 78 patients, 60 étaient des hommes (76,9 %) et 18 des femmes (23,1 %) (moyenne d’âge : 53 ans ; min 29 - max 80). Vingt-sept patients avaient une CRSC (34,6 %) et 51 une ERD (65,4 %). La recherche d’Hp était positive chez 31 patients (39,7 %) dont 43,3 % des hommes et 27, 8 % des femmes, et négative chez 47 patients (60,3 %). La différence de prévalence de l’Hp entre ces patients (39,7 %) et la population générale (25,4 % des 58 419 710 français en 1999) était statistiquement significative (p = 0,0036).

Discussion — Conclusion : La CRSC/ERD est associée de façon significative à une infection à Hp. Ces résultats confirment les résultats de l’étude préliminaire de 2001 et montrent une prévalence de cette infection plus élevée chez les hommes que chez les femmes.

Abstract

Prevalence of Helicobacter pylori in central serous chorioretinopathy and diffuse retinal epitheliopathy: a complementary study

Introduction: In 2001, Mauget-Faÿsse et al. found a prevalenceof Helicobacter pylori infection of 56.3% in 16 patients with central serous chorioretinopathy (CSC) and diffuse retinal epitheliopathy (DRE). This prevalence was twice that of the French population. This complementary study aimed to verify these results.

Patients and method: Between 1996 and 2002, 78 patients living in the southeast of France with CSC/DRE were included in this study. H. pylori infection was assessed by the 13C-urea breath test. Diagnosis was confirmed by fundus biomicroscopy, fluorescein and ICG angiographies and retinal OCT scans (from 2002). Results were analyzed with the Chi2test.

Results: Out of 78 patients, there were 60 males (76.9%) and 18 females (23.1%), with a mean age of 53 years (range, 29-80 years); 27 had CSC (34.6%) and 51 had DRE (65.4%). H. pylori infection was detected as positive in 31 patients (39.7%) and negative in 47 (60.3%). Men were detected positive in 43.3% of cases, compared to women detected positive in only 27.8%. The difference in prevalence of H. pylori between the study population (39.7%) and the overall population of 58,419,710 inhabitants of France in 1999 (25.4%) was found statistically highly significant (p = 0.0036).

Discussion and conclusion: These results may indicate a possible association between H. pylori infection and CSC/DRE manifestations. These data confirm the first results of the 2001 prospective pilot study and also show a higher prevalence of H. pylori infection in men than in women.


Mots clés : Choriorétinite séreuse centrale , épithéliopathie rétinienne diffuse , infection à Helicobacter pylori , test respiratoire à l’urée marquée au 13C

Keywords: Central serous chorioretinopathy , diffuse retinal epitheliopathy, Helicobacter pylori infection , urea breath test


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 10

P. 1129-1133 - décembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison entre biométrie optique et acoustique de l’œil
  • C.P.A. Gantenbein, K.W. Ruprecht
| Article suivant Article suivant
  • Amblyopie et hémangiome orbito-palpébral capillaire chez le jeune enfant : dépistage et évolution pré et post-chirurgicale
  • M. Momtchilova, B. Pelosse, P.-A. Diner, M.-P. Vazquez, L. Laroche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.