Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de la correction prismatique dans la réhabilitation visuelle de patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge - 08/03/08

Doi : JFO-06-2004-27-6-C1-0181-5512-101019-ART3 

S. Vettard,

E. Dubois,

M. Quaranta,

M. Mauget-Faÿsse

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Intérêt de la correction prismatique dans la réhabilitation visuelle de patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge

But : Un essai prismatique était réalisé chez des patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) avec scotomes centraux bilatéraux. Le but était d’évaluer leur gain visuel après une période de port de prismes de 3 à 6 mois.

Patients et méthodes : Les prismes prescrits sur les 2 yeux étaient orientés selon la fixation. Les critères étudiés étaient l’acuité visuelle (AV), la capacité de lecture, la sensibilité aux contrastes, le confort visuel subjectif, la fréquence du port et le niveau moyen d’autonomie.

Résultats : Trente et un patients (23 femmes/ 8 hommes), âgés de 65 à 95 ans (moyenne de 78 ans), étaient équipés. La moyenne de l’AV de loin était restée stable et l’AV de loin était inchangée pour 51,6 %, améliorée pour 35,5 % et diminuée pour 12,9 %. La capacité de lecture et la vision de près étaient améliorées : P14 au départ, P12 après le port ; 45,2 % avaient la même capacité de lecture, 38,7 % lisaient mieux et 16,1 % lisaient moins bien. La sensibilité aux contrastes était améliorée pour tous les niveaux : à 98 % de contraste (0,25 à 0,28), à 50 % (0,21 à 0,24) et à 25 % (0,16 à 0,185). Le confort visuel subjectif était nettement amélioré pour 90,3 % des patients. Le port régulier était obtenu dans 80,6 % des cas.

Discussion et conclusion : La correction prismatique de ces patients améliore sensiblement leur vision des contrastes et leur confort visuel. Elle semble aider à initier la néo-fixation et doit souvent rester associée à une réadaptation fonctionnelle.

Abstract

Prismatic treatment in low-vision rehabilitation of patients with age-related macular degeneration

Purpose: To evaluate visual improvement in an age-related macular degeneration (ARMD) population with bilateral central scotomas, after a 3- to 6-month prismatic treatment.

Patients and Methods: Prisms prescribed for both eyes were oriented according to eccentric fixation. Criteria were visual acuity (VA), reading ability, contrast sensitivity subjective visual comfort, prism wearing frequency and autonomy level.

Results: Thirty-one patients (23 women, 8 men) 65–95 years old (mean, 78 years) were selected. Mean long distance VA remained stable (0.249 at inclusion and 0.261 after prismatic treatment); long distance VA was unchanged for 51.6% of patients, improved by at least one line for 35.5% and decreased for 12.9%. Reading ability was slightly improved (average of 1 line), as was short distance VA (P14 at inclusion, P12 after prismatic treatment); reading ability was unchanged for 45.2% of patients, improved by at least one line for 38.7%, and decreased for 16.1%. Contrast sensitivity was improved for all levels: to 98% of contrasts (mean at inclusion 0.248 and 0.280 after prismatic treatment), to 50% of contrasts (0.214 at inclusion and 0.238 after prismatic treatment) and to 25% of contrasts (0.157 at inclusion and 0.185 after prismatic treatment). Visual comfort improved immediately after prismatic treatment for 90.3% of patients; 80.6% of patients wore their prismatic correction regularly.

Discussion and Conclusion: Prismatic treatment in this population mainly improves contrast sensitivity and visual comfort. It provides patients with better initiation and stabilization of their eccentric viewing. Most of the time, prismatic treatment must be associated with low-vision rehabilitation.


Mots clés : Acuité visuelle , capacité de lecture , confort visuel , DMLA , néofixation , prismes , réadaptation fonctionnelle , scotome central , sensibilité aux contrastes

Keywords: Age-related macular degeneration , ARMD , central scotoma , contrast sensitivity , low-vision rehabilitation , neofixation , prisms , reading ability , visual acuity , visual comfort


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 6-C1

P. 589-596 - juin 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les malpositions palpébrales dans le syndrome de Brown
  • J.-L. George, T. Maalouf, M.-O. Cordonnier, K. Angioi-Duprez
| Article suivant Article suivant
  • Échec de la photocoagulation au cours des œdèmes maculaires diabétiques sévères
  • C. Guyot-Argenton, A. El Maftouhi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.