Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Kératocône : que deviennent les patients âgés ? - 08/03/08

Doi : JFO-09-2004-27-7-0181-5512-101019-ART6 

C. Pobelle-Frasson,

S. Velou,

V. Huslin,

B. Massicault,

J. Colin

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Kératocône : que deviennent les patients âgés ?

Introduction : Le kératocône, affection dégénérative de la cornée, est observé le plus souvent chez des sujets jeunes Le but de cette étude est d’analyser les données démographiques d’une population de kératocône.

Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude prospective réalisée au CHU de Bordeaux de janvier 2001 à septembre 2001. L’étude porte sur tous les patients consécutifs examinés porteurs de kératocône déjà connu ou dépisté le jour de la consultation. Le critère d’inclusion principal a été la mise en évidence par vidéotopographie d’un bombement cornéen localisé anormal, uni ou bilatéral.

Résultats : Cent vingt et un patients ont été recensés. Le nombre d’hommes porteurs de kératocônes est nettement supérieur à celui des femmes. Les résultats de cette étude mettent en évidence une moyenne d’âge de 33,4 ans chez les hommes et de 37,1 ans chez les femmes. Le nombre de patients âgés de plus de 50 ans est très faible quel que soit le sexe des patients : 3/83 (3,6 %) pour les hommes, et 6/38 (15,7 %) pour les femmes.

Conclusion : Deux hypothèses sont évoquées. 1) Le kératocône, affection atteignant le collagène stromal de la cornée, peut être associé à d’autres atteintes tissulaires méconnues, pouvant peut-être entraîner un décès prématuré. Plusieurs études ont évoqué la possibilité d’association du kératocône avec un prolapsus de la valve mitrale. Dans cette hypothèse, on pourrait envisager de pratiquer un bilan préventif chez les patients porteurs d’un kératocône. 2) Les patients, informés de la nature de leur affection, et en connaissant les modalités thérapeutiques, ne consultent plus dans les centres hospitaliers spécialisés, et sont suivis par leur ophtalmologiste régional.

Abstract

Keratoconus: what happens with older patients?

Introduction: Keratoconus is a degenerative corneal disease that is most often seen in young patients. The object of the present study was to analyze the demography of keratoconus patients.

Patients and methods: We conducted a prospective study at Bordeaux University Hospital from January 2001 to September 2001. The study included all the consecutive patients with a diagnosis of keratoconus, detected previously or during the current examination. Inclusion criteria included evidence of unilateral or bilateral abnormal corneal steepening with videotopography.

Results: We included 121 patients. The results showed a mean age of 33.4 years in males and 37.1 years in females. The number of patients older than 50 was low: 3 out of 83 (3.6%) males and 6 out of 38 (15.7%) females.

Conclusion: Two hypotheses on the low number of older patients can be suggested. 1) Keratoconus, which is a collagen disorder of the corneal stroma, may be associated with other undetected systemic diseases, which could induce premature death. Different studies have suggested a relationship between keratoconus and mitral valve prolapse. In this case, we can propose preventive treatment. 2) These patients, who have been informed of the nature and the therapeutical modalities of their disease, no longer consult at the hospital, but are followed by their local ophthalmologists.


Mots clés : Cornée , kératocône , collagène , épidémiologie

Keywords: Cornea , keratoconus , collagen , epidemiology


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 7

P. 779-782 - septembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficience des critères vidéokératographiques quantitatifs dans l’analyse familiale de patients atteints de kératocône
  • S. Claude, R. Verdier, B. Arnaud, C.-F. Schmitt-Bernard
| Article suivant Article suivant
  • Laser femtoseconde : système de micro-usinage pour chirurgie de la cornée
  • D. Donate, O. Albert, J.-P. Colliac, P. Tubelis, P. Sabatier, G. Mourou, C. Burillon, Y. Pouliquen, J.-M. Legeais

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.