Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place de la radiothérapie dans l’orbitopathie dysthyroïdienne - 08/03/08

Doi : JFO-09-2004-27-7-0181-5512-101019-ART17 

C. Jaulerry

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Place de la radiothérapie dans l’orbitopathie dysthyroïdienne

La radiothérapie est un des traitements bien établi de l’orbitopathie dysthyroïdienne depuis les années 1970. Son efficacité s’explique par son action anti-inflammatoire et par l’extrême radiosensibilté du lymphocyte T et du fibroblaste orbitaire qui jouent un rôle majeur dans les processus auto-immuns au niveau de l’orbite. La dose classique couramment utilisée est de 20 Gy en 10 fractions et 2 semaines aux photons de 5/6 Mv. Le taux global de réponses favorables est voisin de 60 %. La radiothérapie est surtout efficace à la phase active de la maladie, sur les signes inflammatoires et sur les troubles de la motilité oculaire d’apparition récente. À la dose classique, la radiothérapie est bien tolérée. Afin de prévenir toute complication, elle est contre-indiquée chez les sujets jeunes, et les patients aux antécédents de rétinopathie et de diabète. De nouvelles études, si possible randomisées, sont nécessaires pour évaluer de nouveaux schémas d’irradiation et les associations aux autres traitements corticoïdes et immunosuppresseurs.

Abstract

The role of radiotherapy in Graves’ ophthalmopathy

Radiotherapy is a well-established method of treatment for Graves’ ophthalmopathy. The main rationale is its anti-inflammatory effect and the high radiosentivity of T lymphocytes and orbital fibroblasts, which are important effectors in the immune reactions characterizing this disorder. Most centers use a dose of 20Gy, ten daily doses of 2Gy given over a period of 2 weeks. Overall favorable responses have been reported in 60% of cases. The best responses were noted for inflammatory signs and recent onset of extraocular muscle involvment. Radiotherapy is well tolerated and safe. A careful selection of patients is necesssary. New randomized studies will have to evaluate new radiotherapy protocols with or without corticosteroids or medical immunosuppression.


Mots clés : Radiothérapie , orbitopathie dysthyroïdienne

Keywords: Radiotherapy , Graves’ ophthalmopathy


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 7

P. 825-827 - septembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement médical de l’orbitopathie dysthyroïdienne
  • I. Badelon, S. Morax
| Article suivant Article suivant
  • Techniques et indications chirurgicales des décompressions osseuses de l’orbitopathie dysthyroïdienne
  • S. Morax, H. Ben Ayed

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.