Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de la microscopie confocale in vitro dans l’étude des membranes épirétiniennes et des membranes limitantes internes après chirurgie maculaire - 08/03/08

Doi : JFO-01-2005-28-1-0181-5512-101019-ART03 

F. Dubreuil,

M. Ullern,

P. Lozato,

S. Rodrigues-Grillon,

C. Baudouin

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Intérêt de la microscopie confocale in vitro dans l’étude des membranes épirétiniennes et des membranes limitantes internes après chirurgie maculaire

But : Déterminer l’aspect des prélèvements effectués au cours de la chirurgie des membranes épirétiniennes et des trous maculaires en microscopie confocale et évaluer l’intérêt de cette technique pour la compréhension de leur physiopathologie.

Matériel et méthodes : Cette étude rétrospective a inclus 50 patients opérés de membrane épirétinienne (40 patients) ou de trou maculaire idiopathique (10 patients). Le vert d’infracyanine a été utilisé dans 45 cas. Toutes les pièces opératoires, membranes épirétiniennes (MER) et membranes limitantes internes (MLI) ont pu être analysées en microscopie confocale après immunomarquage par les anticorps anti-Glial Fibrillary Acidic Protein (GFAP) et anti-vimentine.

Résultats : L’analyse des membranes épirétiniennes en microscopie confocale a permis de distinguer trois tissus différents : 13 MER, épaisses, pluricellulaires ; 20 MLI, fines, plissées, acellulaires ; et sept tissus mixtes, où la MER et la MLI ont été disséquées en un temps. L’analyse des prélèvements réalisée pendant la chirurgie des trous maculaires a révélé neuf MLI et un tissu mixte, dont l’aspect était similaire à ceux obtenus pendant la chirurgie des membranes épirétiniennes. Au total, 27 prélèvements (10 MER, 12 MLI et 5 tissus mixtes) contenaient des cellules gliales marquées par les anticorps anti-GFAP.

Conclusion : La microscopie confocale permet une analyse rapide, reproductible et tridimensionnelle des membranes épirétiniennes. Son association à un immunomarquage permet d’identifier les cellules impliquées dans la genèse des membranes. Des cellules gliales, dont certaines pourraient être des cellules de Müller, ont été mises en évidence sur les MER et les MLI, aussi bien dans les membranes épirétiniennes que les trous maculaires, pouvant ainsi participer à leur pathogenèse.

Abstract

Advantages of confocal microscopy in the analysis of epiretinal membranes and internal limiting membranes after macular surgery

Purpose: To study specimens obtained from epiretinal membrane (ERM) and macular hole surgery with confocal microscopy and to evaluate its advantages in understanding their pathophysiology.

Material and methods: This retrospective study included 50 patients undergoing surgery for epiretinal membrane (40 patients) or idiopathic macular hole (10 patients). Infracyanine green was used in 45 cases. Immunohistological examination of the excised tissues was undertaken using confocal microscopy after labeling with antibodies to glial fibrillary acidic protein (GFAP) and vimentin.

Results: Confocal microscopic analysis of epiretinal membranes identified three types of tissues: 13 ERMs, which appeared thick and rich in cells, 20 internal limiting membranes (ILMs), which appeared thin, wrinkled and poor in cells, and seven composite tissues, where ERM and ILM were removed at the same time. The analysis of ten specimens obtained from macular hole surgery revealed nine ILMs and one composite tissue that were quite similar to those removed in epiretinal membrane surgery. In all, 27 specimens (10 ERMs, 12 ILMs and five composite tissues) contained GFAP-positive glial cells.

Conclusion: The confocal microscope provided a fast, three-dimensional analysis of ERMs and ILMs. An immunohistological study identified cells that take part in the genesis of the membranes. Glial cells were found both in ERM and ILM specimens. Our findings suggest that Müller’s cells may contribute to the pathogenesis of ERM and macular hole development.


Mots clés : Membrane épirétinienne , membrane limitante interne , trou maculaire idiopathique , microscopie confocale , vert d’infracyanine

Keywords: Epiretinal membrane , internal limiting membrane , macular hole , confocal microscopy , infracyanine green


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 1

P. 19-29 - janvier 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge diagnostique et thérapeutique du syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada
  • V. Touitou, C. Escande, B. Bodaghi, N. Cassoux, B. Wechsler, C. Lemaitre, T.H.C. Tran, C. Fardeau, J.-C. Piette, P. LeHoang
| Article suivant Article suivant
  • Lymphome oculaire de type MALT simulant une sclérite ou une uvéite postérieure
  • D. Gaucher, B. Bodaghi, F. Charlotte, C. Schneider, N. Cassoux, C. Lemaitre, V. Leblond, N. Rao, P. LeHoang

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.