Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude prospective de la sensibilité au contraste et des effets visuels après LASIK - 08/03/08

Doi : JFO-12-2005-28-10-0181-5512-101019-200503336 

D. Donate,

P. Denis,

C. Burillon

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Étude prospective de la sensibilité au contraste et des effets visuels après LASIK

But : Nous avons évalué les variations des effets visuels (sensibilité au contraste, halos, éblouissements) après LASIK (laser in situ keratomileusis).

Patients et méthode : L’étude a été réalisée de façon prospective sur 72 yeux ayant été traités par LASIK. L’évaluation de la sensibilité au contraste a été effectuée pour les fréquences spatiales 3 c/d, 6 c/d, 12 c/d et 18 c/d, en préopératoire, à 6 mois et à 12 mois après l’intervention. La population était divisée en deux groupes : le groupe 1 regroupait les yeux présentant une myopie comprise entre – 6 et – 7,5 D (n = 30) et le groupe 2 les yeux présentant une myopie comprise entre – 7,5 et – 10 D (n = 25). Il existait 17 perdus de vue. Lors de chacun de ces examens, le diamètre pupillaire, la présence de sensation de halo, la présence d’éblouissements ou d’une gêne pour la conduite de nuit ont été notés.

Résultats : Dans le groupe 1, la sensibilité au contraste était significativement meilleure pour les fréquences spatiales 3, 12, 18 c/d (p ≪ 0,05) et était significativement abaissée à 6 mois pour toutes les fréquences spatiales testées (p ≪ 0,05). À 12 mois, les valeurs étaient inférieures aux valeurs pré-opératoires, mais de façon statistiquement non significative. Pour le groupe 2, les différences n’étaient pas significatives. Dans les deux groupes, le pourcentage des autres effets visuels (halo, éblouissement, gêne pour la conduite nocturne) postopératoires n’était pas significativement différent du pourcentage pré-opératoire. Pour l’ensemble des effets visuels, aucune corrélation n’a été mise en évidence avec les diamètres pupillaires ou de la zone optique.

Conclusion : La correction des myopies par LASIK induit une diminution de la sensibilité au contraste. Cette diminution de sensibilité au contraste reste significative seulement pour les 6 premiers mois. Les patients doivent être informés en pré-opératoire de cette diminution de qualité visuelle.

Abstract

Prospective study of contrast sensitivity and visual effects after LASIK

Purpose: To evaluate changes in visual effects (contrast sensitivity, halos, and glare) following laser in situ keratomilleusis (LASIK).

Patients and methods: In this prospective study, 72 eyes had LASIK to correct myopia. Contrast sensitivity was tested preoperatively, as well as 6 and 12 months postoperatively. The spatial frequencies tested were 3, 6, 12, and 18 cycles per degree (c/d). There were two groups: group 1 for myopia between –6 D (n=30) and –7.5 D and group 2 for myopia between –7.5 D and –10 D (n=25). There were 17 cases with loss of sight. For each visit, pupil diameter, halos, and glare were measured.

Results: Contrast sensitivity was better in group 1 than in group 2 (p≪0.05) (for spatial frequencies of 3, 12, 18, c/d). In group 1, contrast sensitivity decreased 6 months postoperatively for all spatial frequencies (p≪0.05); 12 months after surgery the changes were not significant. In group 2, changes were not significant. For halos and glare, pre- and postoperative percentages were not different. There was no correlation with pupil diameter.

Conclusions: After LASIK to correct myopia, there may be a persistent decrease in contrast sensitivity. Changes are only significiant at 6 months postoperatively. Patients should be informed preoperatively of this possible decrease in functional vision.


Mots clés : LASIK , sensibilité au contraste , effets visuels , halos , éblouissements

Keywords: LASIK , contrast sensitivity , visual effects , halos, glare


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 10

P. 1070-1075 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Therapeutic decision in anterior scleritis: our experience at a tertiary care eye center
  • M.A. Carrasco, E.J. Cohen, C.J. Rapuano, P.R. Laibson
| Article suivant Article suivant
  • Application du test de surcharge hydrique après sclérectomie profonde non perforante
  • R.A. Paletta Guedes, V.M. Paletta Guedes, A. Chaoubah

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.