Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Kératoglobe : revue de la littérature - 08/03/08

Doi : JFO-12-2005-28-10-0181-5512-101019-200504361 

S. Baillif,

J.G. Garweg,

J.-D. Grange,

C. Burillon,

L. Kodjikian

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Kératoglobe : revue de la littérature

Le kératoglobe est une affection cornéenne non inflammatoire, bilatérale, rare, caractérisée par une protrusion de l’ensemble de la cornée associée à un amincissement diffus plus prononcé en périphérie. Le kératoglobe est le plus souvent congénital, mais des formes acquises sont décrites. La déformation cornéenne est responsable d’une gêne visuelle majeure puisqu’elle induit une myopisation importante, un astigmatisme irrégulier et des opacités cornéennes séquellaires en cas d’hydrops aigu. La correction optique par lunettes est indiquée tant qu’elle permet une acuité visuelle utile. La prise en charge chirurgicale des kératoglobes reste difficile du fait de l’extrême finesse cornéenne. La kératoplastie transfixiante fut l’une des premières techniques proposées, mais elle est en partie délaissée en faveur de procédures chirurgicales souvent multiples et beaucoup plus complexes.

Abstract

Keratoglobus: review of the literature

Keratoglobus is a rare bilateral condition characterized by a globular protrusion of the cornea. The cornea remains transparent and shows a generalized thinning, most pronounced in the periphery. Most often keratoglobus is a congenital disease, but it may be secondarily acquired. This corneal pathology causes severe visual impairment: it induces extreme myopia, irregular astigmatism, and corneal scarring due to previous hydrops. Spectacle corrections are utilized as long as they provide adequate visual function. Surgery is performed when visual needs are no longer satisfied. However, surgical management of this disease is difficult because of the extreme thinness of the entire cornea. Penetrating keratoplasty is one of the first surgical approaches to have been tested, but it has been partly renounced in favor of more complex procedures. Optimal surgical treatment for keratoglobus remains unknown because of the scarcity of reported surgical results.


Mots clés : kératoglobe , sclère bleue , kératocône , kératoplastie transfixiante , épikératoplastie

Keywords: Keratoglobus , blue sclera syndrome , keratoconus , penetrating keratoplasty , epikeratoplasty


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 10

P. 1145-1149 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quadruple sectoranopie
  • E. Denion, S. Defoort-Dhellemmes, C.-F. Arndt, J.-C. Hache
| Article suivant Article suivant
  • À propos d’un cas présumé de peninsula pupil en Guyane
  • E. Denion, P.-H. Dalens, M. Gérard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.