Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison de trois collyres anti-allergiques lors d’un test de provocation conjonctivale spécifique : méquitazine, lévocabastine et dexaméthasone - 08/03/08

Doi : JFO-03-2005-28-3-0181-5512-101019-200502302 

C. Richard [1],

P. Bibas [2],

M. Lablache-Combier [1],

C. Allaire [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction : Afin d’évaluer l’efficacité d’un collyre anti-histaminique à base de méquitazine 0,05 % dans la prévention de l’allergie induite par un test de provocation conjonctivale, une étude randomisée, avec comparaison intra-individuelle, en double insu, versus collyres à la lévocabastine 0,05 % et à la dexaméthasone 0,1 % a été réalisée chez 24 sujets allergiques aux pollens de graminées.

Matériel et méthodes : En fonction de la randomisation, les sujets recevaient, au cours d’une première phase de traitement, une goutte de dexaméthasone dans un œil et une goutte de méquitazine ou de lévocabastine dans l’œil controlatéral. Au cours d’une deuxième phase de traitement, ils recevaient une goutte de dexaméthasone dans le même œil que précédemment et une goutte du collyre non attribué lors de la première phase (lévocabastine ou méquitazine) dans l’œil controlatéral. Quinze minutes après chacune des phases d’instillation des collyres, un test de provocation conjonctivale était réalisé. Hyperhémie, prurit, larmoiement, chémosis et œdème palpébral étaient les 5 signes ou symptômes pris en compte pour apprécier l’efficacité des traitements. Leur intensité était évaluée 3, 5 et 10 minutes après le test de provocation conjonctivale. Le critère principal d’efficacité était le score global mesurant l’intensité de l’hyperhémie et du prurit.

Résultats : À tous les temps d’évaluation, la réduction de ce score était significativement plus importante (p ≪ 0,0001) pour les yeux traités par méquitazine ou par lévocabastine que pour ceux traités par dexaméthasone. La différence était également significative pour l’hyperhémie (p ≪ 0,001), le prurit (p ≪ 0,001) et le larmoiement (p ≪ 0,05). La tolérance des 3 collyres était satisfaisante.

Conclusion : La méquitazine et la lévocabastine se sont avérées bien tolérées et significativement plus efficaces que la dexaméthasone dans la prévention de la réaction allergique induite par un test de provocation conjonctivale lorsqu’elles sont administrées 15 minutes avant le contact avec l’allergène.

Abstract

Purpose. In order to assess the efficacy of an antihistaminic eye drop containing 0.05% mequitazine in the prevention of allergy induced by a conjunctival provocation test, a double-masked, randomized, intraindividual study compared this eye drop to 0.05% levocabastine and 0.1% dexamethasone eye drops in 24 subjects allergic to grass pollen.

Method. During the first phase of treatment, randomized subjects received one drop of dexamethasone in one eye and one drop of either mequitazine or levocabastine in the fellow eye. During the second phase of treatment, they were given one drop of dexamethasone in the same eye as previously, and one drop of the treatment that had not been given during the first phase (levocabastine or mequitazine) in the fellow eye. Fifteen minutes after each instillation phase, a conjunctival provocation test was performed. Hyperemia, itching, tearing, chemosis and palpebral edema were the five signs or symptoms taken into account to assess the treatment efficacy. Their intensity was evaluated 3, 5 and 10 min after the conjunctival provocation test. The primary efficacy criterion was the global score obtained by measuring hyperemia and itching intensity.

Results. The score was reduced significantly more (p≪0.0001) for the eyes treated with mequitazine or levocabastine than for those treated with dexamethasone at all evaluation times. The difference was also significant for hyperemia (p≪0.001), itching (p≪0.001), and tearing (p≪0.05). The tolerability of the three eyedrops was satisfactory.

Conclusion. Mequitazine and levocabastine were safe and significantly more effective than dexamethasone in preventing the allergic response induced by a conjunctival provocation test when they were instilled 15 min before contact with the allergen.


Mots clés : Test de provocation conjonctivale , allergie , dexaméthasone , lévocabastine , méquitazine

Keywords: Conjunctival provocation test , allergy , dexamethasone , levocabastine , mequitazine


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 3

P. 244-250 - mars 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Alicaments ou supplémentations à doses nutritionnelles : quel avenir pour la micronutrition en ophtalmologie ?!
  • T. Desmettre, J.-M. Lecerf
| Article suivant Article suivant
  • Prélèvements de cornées : améliorer les performances d’une coordination hospitalière
  • A. Geissler, S. Sion, A. Toulisse, C. Maitrejean, K. Paoli, J. Durand-Gasselin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.