Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation d’un syndrome de blocage capsulaire tardif avec l’OCT de segment antérieur - 08/03/08

Doi : JFO-03-2005-28-3-0181-5512-101019-200502450 

P. Rozot [1],

G. Baikoff [1],

E. Lutun [1],

J. Wei [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Nous rapportons le cas d’une femme âgée de 59 ans qui, un an après une phacoémulsification non compliquée et mise en place d’un implant de chambre postérieure souple, développa une myopie modérée progressive. La biomicroscopie permit de mettre en évidence un syndrome de blocage capsulaire tardif qui fut traité par capsulotomie postérieure au laser Nd-YAG. Immédiatement, la myopie disparut. Cette observation est illustrée à l’aide d’un tomographe à cohérence optique (OCT) développé pour l’exploration du segment antérieur. Après capsulotomie, l’implant se déplaçait vers l’arrière de 448 µm, ce qui correspond exactement à une myopie de – 1,00 D.

Abstract

A year after routine phacoemulsification and insertion of a soft posterior chamber IOL, a 59-year-old woman developed progressive moderate myopia. A syndrome of late capsular block was diagnosed following biomicroscopic examination, which was treated by Nd YAG laser posterior capsulotomy. The myopia disappeared immediately. This observation was illustrated with optical coherence tomography (OCT) developed for the anterior segment. After capsulotomy, the IOL moved backwards by 448 µm, which corresponds exactly to a – 1D induced myopia.


Mots clés : Phakoémulsification , implant intraoculaire , blocage capsulaire , laser Nd-YAG , OCT , myopie

Keywords: Phakoemulsification , Intraocular lens , capsular block , Nd-YAG laser , OCT , myopia


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 3

P. 309-311 - mars 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contact entre le cristallin naturel et différents modèles d’implants réfractifs phakes. Étude avec l’OCT de chambre antérieure
  • G. Baikoff, E. Lutun, J. Wei, C. Ferraz
| Article suivant Article suivant
  • Hypothèses sur le rôle des facteurs nutritionnels au cours des hypertonies oculaires et du glaucome
  • T. Desmettre, J.-F. Rouland

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.